International › APA

Lancement du recensement des entreprises industrielles de Côte d’Ivoire

Pas d'image

L’opération de recensement économique des entreprises industrielles et établissements de Côte d’Ivoire (REEIE-CI) a été lancée, vendredi à Abidjan, par la ministre ivoirienne du Plan et du développement, Nialé Kaba en présence de son collègue du Commerce, de l’industrie et de la promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), Souleymane Diarrassouba, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Selon Mme Kaba,  ce recensement qui « revêt une importance particulière» pour la Côte d’Ivoire permettra notamment  d’ «établir la cartographie  des entreprises et de disposer d’une base de donnée fiable» pour «bâtir le tissu industriel ».

Se félicitant d’être le « bénéficiaire » de cette opération, le ministre Souleymane Diarrassouba, a invité les chefs d’entreprises industrielles à réserver un bon accueil et à coopérer avec les agents recenseurs.

A son tour, N’galadjo Bamba, Coordonnateur du Projet d’appui à la gestion économique et financière, (PAGEF), représentant le ministre de l’économie et des finances, a également salué cette opération  en indiquant « n’avoir aucun doute sur son succès».

Quant à Serge N’Guessan, Directeur général adjoint pour la région Afrique de l’Ouest de la Banque africaine de développement (BAD), a salué les « performances économiques remarquables» de la Côte d’Ivoire ces dernières années, avant de  soutenir que ce recensement économique des entreprises industrielles et établissements  de Côte d’Ivoire  «consacre une des activités phares du PAGEF» .

Le Projet d’appui à la gestion économique et financière (PAGEF) d’un coût d’environ 14 milliards FCFA, est un projet d’appui institutionnel qui vise à soutenir la mise en œuvre du schéma directeur de réformes des finances publiques et le suivi-évaluation du Plan national de développement 2016-2020.

 N’Guessan Doffou, le Directeur général de l’Institut national de la statistique (INS) qui a en charge cette opération de recensement a annoncé que pour son succès, quelque «  120 agents  recenseurs et 40 chefs d’équipes» seront déployés sur le terrain.


Selon lui, ce recensement concerne des activités extractives (mines, minerais, pétrole, gaz naturel…), des activités de fabrication (agroalimentaire, textile, chaussure, bois, chimie, papier…), des activités de production et de distribution de gaz, et des activités de production et de distribution d’eau, assainissement, traitement de déchets et  dépollution.

Le REEIE-CI dont la phase préparatoire a commencé en 2018, permettra à l’Etat de Côte d’Ivoire de disposer d’un répertoire national d’entreprises industrielles et établissements géo-référencés afin de mesurer aisément la contribution du secteur industriel à l’économie nationale.

La BAD a octroyé à la Côte d’Ivoire en juillet 2017 un prêt FAD (Fonds africain pour le développement) d’un montant d’environ 14 milliards FCFA pour la mise en œuvre du PAGEF.

A cet effet, à travers une convention d’appui technique signée en juin 2018 entre le PAGEF et l’INS. Il a été confié à l’INS la réalisation de ce recensement économique des entreprises industrielles et établissements  de Côte d’Ivoire, d’un coût de 1, 66 milliard FCFA.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut