International › APA

Lancement du Réseau africain pour le gouvernement ouvert

Le Réseau africain pour le gouvernement ouvert a été lancé, jeudi, avec l’adhésion du Nigeria, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Kenya, de l’Afrique du Sud, de la Tunisie et du Maroc.Le lancement de cette structure a eu lieu du 10ème Sommet Mondial du Gouvernement Ouvert qui se tient à distance par la Corée du Sud, avec la participation de plus de 14 chefs d’État et de gouvernement des États membres à l’initiative du Partenariat pour un gouvernement ouvert

Le Maroc a exprimé sa pleine volonté de partager son expérience avec les pays africains afin de consolider les principes du gouvernement ouvert et de relever les défis communs, indique un communiqué du ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’Administration.

Dans le même contexte, la plateforme numérique dédiée au Réseau Africain de Gouvernement Ouvert a été développée, fournissant toutes les informations sur les expériences réussies en la matière, et permettant aux Etats membres d’échanger leurs expériences et d’exploiter les meilleures pratiques dans ce domaine.

A noter que le Maroc a été élu membre du comité directeur de l’initiative de partenariat pour un gouvernement ouvert, pour un mandat de trois ans, à compter du 1er octobre 2021, aux côtés du Royaume-Uni, de la République de Corée, de l’Estonie et du Nigeria. Ce comité est composé de 22 membres issus des gouvernements et des organisations de la société civile des pays membres de l’initiative, l’organe exécutif de l’initiative OGP, dont le rôle est de développer et de promouvoir les valeurs et les principes de l’initiative, et de définir ses politiques et ses règles de base.


Dans le cadre de ce chantier, un deuxième plan d’action national pour le gouvernement ouvert pour la période 2021-2023 a été approuvé, qui a été élaboré selon une méthodologie participative avec des organisations de la société civile.

Ce nouveau plan comprend 22 engagements ayant trait aux domaines de la transparence, de la qualité des services publics, de la participation citoyenne, de la justice ouverte, de l’égalité et de l’inclusion, et des collectivités territoriales ouvertes.

Le Partenariat pour un gouvernement ouvert est une initiative multilatérale qui a été lancée le 20 décembre 2011, lors de la session d’ouverture annuelle de l’Assemblée générale des Nations unies à New York. Il vise principalement à inciter les pays impliqués dans l’initiative à promouvoir la démocratie participative en plaçant le citoyen au centre de leurs préoccupations, par le renforcement de la transparence, l’accès à l’information et l’intégrité, en luttant contre la corruption et en s’appuyant sur les technologies modernes.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut