International › APA

Lancement d’une chaîne de solidarité autour des victimes de la pluie diluvienne en Côte d’Ivoire

Des ivoiriens sans distinction sociale, politique, ni ethnique et religieuse ont lancé, mercredi, une chaîne de solidarité autour des victimes de la pluie diluvienne qui a tué 19 personnes dans le pays dont 18 à Abidjan et 1 à Tiassalé (environ 120 kilomètres au Nord-Ouest d’Abidjan), un drame qui a plongé la capitale économique ivoirienne et le pays entier dans la consternation, a constaté mercredi APA sur place.« Dans cette douloureuse épreuve, tout en partageant la douleur des victimes, j’en appelle à une chaîne de solidarité en vue de réduire au maximum les souffrances de nos frères et sœurs », a lancé l’homme d’affaire ivoirien Adama Bictogo, s’engageant à faire un don de 5 millions FCFA en guise de soutien aux blessés et autres victimes de ce drame.

 « J’en appelle à la vigilance et à la prudence de tous. Que cette chaîne de solidarité ne s’arrête pas », a plaidé M. Bictogo, le patron de SNEDAI Groupe.

 Comme lui, Yasmina Ouégnin, l’une des députés de la commune huppée de Cocody à l’Est d’Abidjan qui a enregistré le plus grand nombre de décès lors de ce drame, a aussi appelé à l’élan de solidarité autour des victimes et des familles de victimes.

A cet effet, elle a réceptionné avec l’appui  de bénévoles des dons pour les victimes. « Faites parler votre cœur en envoyant vos dons: bâches, tentes, abris, vivres, vêtements, nattes, matelas, draps, médicaments ou mobile money»,  lance la célèbre parlementaire sur les médias sociaux  où elle est très suivie, se félicitant de la mobilisation des uns et des autres pour la seule journée de mardi où  divers dons en vivres et non vivres ont été réceptionnés.

 Des partis  comme le Rassemblement des républicains ( RDR, parti présidentiel), le Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI, membre de la coalition au pouvoir) où même des institutions de la République comme l’Assemblée nationale, ont promptement exprimé leur compassion appelant à la solidarité autour des victimes.

« Le RDR, solidaire de toutes les victimes, appelle l’ensemble des ivoiriens et ivoiriennes et plus particulièrement les populations du district autonome d’Abidjan à créer une chaîne de solidarité afin d’apporter secours et assistance aux personnes en difficulté», indique un communiqué du parti du Président Alassane Ouattara.


 Le président de l’institution parlementaire ivoirienne,  Guillaume Soro,  qui a perdu l’un de ses collaborateurs dans ce drame en la personne de Mohamed Konaté dit Delmas, un administrateur de l’Assemblée nationale,  a lui aussi exprimé sa compassion et son soutien aux victimes et à leurs familles.

Dans la nuit de lundi à mardi, une pluie diluvienne qui s’est abattue sur la capitale économique ivoirienne et des villes de l’intérieur du pays a fait 19 morts (18 à Abidjan et 1 à Tiassalé) selon un bilan officiel et causé d’importants dégâts matériels. 

Les prévisions météorologiques ont annoncé de fortes pluviométries lors de la saison des pluies cette année en Côte d’Ivoire. L’an dernier, les pluies diluviennes avaient fait près de 8 morts à Abidjan avec d’importants dégâts matériels.

Le président ivoirien Alassane Ouattara qui séjourne en France depuis quelques jours a écourté son séjour français en raison de ce drame et est attendu à Abidjan mercredi soir à 20 heures ( heure locale et GMT) selon son la présidence ivoirienne.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut