International › APA

Le 5è Recensement général de la population et de l’habitat de Côte d’Ivoire mobilisera 40 000 agents

Le cinquième Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2019) de Côte d’Ivoire d’un coût de 19,6 milliards FCFA mobilisera 40 000 agents, a appris APA, vendredi, dans la capitale politique et administrative ivoirienne, Yamoussoukro où la ministre du Plan et du développement, Nialé Kaba, a procédé à l’installation des comités locaux de cette opération.Au cours de cette cérémonie d’installation des comités locaux, la ministre Nialé Kabé a expliqué à l’ensemble des préfets de région du pays ainsi qu’à des élus locaux,  les objectifs, les intérêts et les grandes étapes de cette opération avant la remise de leur feuille de route.  « Cette phase de terrain est le nœud de cette opération » dont « nous venons de lancer le départ », a conclu la ministre du Plan.

Le processus de recrutement des 40 000 agents nécessaires pour mener l’opération est en cours, a ajouté le Directeur général de l’Institut national de la statistique (INS), Doffou N’guessan, présentant les grandes articulations de ce cinquième RGPH.

La Côte d’Ivoire a  réalisé son quatrième RGPH en 2014 pour disposer d’une base d’informations fiables en vue d’orienter les importantes réformes économiques et sociales ainsi que les ambitieux investissements du programme économique et social décliné dans les Plans nationaux de développement successifs.

Malheureusement, des contraintes d’ordre financier, technique et politique n’ont pas permis d’obtenir les résultats escomptés. L’évaluation des résultats du RGPH 2014 effectuée par le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP)  à la demande du Gouvernement, a recommandé la reprise du processus.

S’exprimant au nom des bailleurs de fonds, la Représentante du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) en Côte d’Ivoire, Mme Argentina Matavel Piccin, a rassuré les autorités ivoiriennes de la disponibilité des partenaires techniques et financiers à accompagner cette opération pour sa réussite.

« La Côte d’Ivoire est de plus en plus un acteur important au plan international », a-t-elle souligné, faisant référence à la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU assurée par la Côte d’Ivoire pendant le mois de décembre 2018.

« Le succès de cette opération dépendra de votre implication pleine et entière », a lancé au corps préfectoral Félicien Ipou Amani, représentant le ministre de l’intérieur et de la sécurité. Poursuivant, M. Amani, également Directeur général de l’administration du territoire, a exhorté les différents acteurs à prendre toutes les « dispositions pour garantir le succès » de ce cinquième recensement général de la population et de l’habitat.


Ce cinquième RGPH,  consistera à recueillir des données démographiques, sociales et économiques sur toute la population vivant sur le territoire national qu’elle soit ivoirienne ou étrangère.

Les résultats du recensement permettront d’avoir une meilleure connaissance de la répartition et de la structure de la population. Ils permettront également de renseigner sur l’habitat, les infrastructures et les équipements publics.

Le RGPH 2019 se situe dans le contexte des importantes opérations à caractère statistique que la Côte d’Ivoire mène actuellement notamment le Registre national des personnes physiques (RNPP), l’enquête sur le niveau de vie des ménages et l’adressage des rues.

Le coût du RGPH 2019 est de 19,6 milliards de FCFA pour lequel l’Etat de Côte d’Ivoire a déjà décaissé 3 milliards de FCFA pour les travaux préparatoires.

Selon le chronogramme de mise en œuvre du RGPH 2019, après les activités préparatoires et la cartographie qui ont lieu en 2018, le recensement pilote s’étendra de février à mars 2019. Le dénombrement se fera de novembre à décembre 2019, quand les résultats préliminaires sont prévus de décembre 2019 à janvier 2020. 

L’enquête post censitaire est prévue de janvier 2020 à avril 2020. Les résultats globaux définitifs interviendront dans le mois de mai 2020. La phase de traitement des données s’étendra de décembre 2019 à juin 2020, quand l’analyse thématique est prévue de juillet 2020 à mai 2021. Enfin, la publication des résultats et rapports ainsi que la dissémination des résultats sont prévues de mai 2020 à mai 2021.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut