International › APA

Le budget de l’Etat ivoirien pour 2020 est «déficitaire» (Bédié)

Le budget de l’Etat ivoirien pour l’exercice 2020, qui sera bientôt soumis aux parlementaires, est « déficitaire de 1.428 milliards Fcfa », a affirmé le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir), Henri Konan Bédié, lors d’une réunion du Bureau politique.« Au titre de l’exercice budgétaire 2020, le gouvernement, dans l’incapacité de mobiliser des recettes fiscales conséquentes, a adopté un budget déficitaire de 1.428 milliards Fcfa qu’il vient de soumettre aux parlementaires », a M. Bédié aux membres du bureau politique de son parti, réunis jeudi.

M. Bédié qui a fait un exposé sur la situation socio-économique du pays, s’est attaqué à la gouvernance de la coalition au pouvoir, le parti unifié Rhdp (Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix).

« Chaque jour qui passe, l’on constate une paupérisation de plus en plus accrue dans les villes et campagnes de Côte d’Ivoire. Le gouvernement RHDP unifié est incapable de proposer des solutions face à la misère généralisée sur tout le territoire national (…) malgré un accroissement exponentiel de la dette », a-t-il martelé.

La dette publique, estimée à 2.214 milliards Fcfa en 2012 après une réduction d’environ 4.090 milliards Fcfa à fin 2012, serait à fin décembre 2018 à approximativement 11.607 milliards Fcfa, soit un accroissement de plus de cinq fois le stock de 2012, a-t-il ajouté.

« Ce triste tableau de l’endettement croissant et de l’incapacité de l’Etat à optimiser les recettes publiques indique que la qualité de la signature de l’Etat se dégrade significativement », a estimé le chef du PDCI.

Le PDCI, dit-il, veut « remporter haut les mains (l’élection présidentielle d’octobre 2020) pour faire triompher la démocratie ». Et, « cette mobilisation est une exigence impérative pour l’instauration d’un nouvel ordre économique et social » en Côte d’Ivoire.


« Nous devons nous inquiéter pour les mois et années à venir car le pouvoir RHDP a atteint ses limites en matière de gouvernance de la chose publique », a-t-il lancé, invitant « le groupe parlementaire du PDCI à exiger une présentation de l’Etat de la nation par le président de la République comme le prévoit la Constitution ».

Selon M. Bédié, «cet exercice démocratique s’impose comme une impérieuse nécessité d’informer les Ivoiriens sur l’utilisation faite des deniers publics vu la faiblesse du niveau des recettes publiques (…) et l’accroissement exponentiel du stock de la dette essentiellement alimenté par un recours continue aux Euros obligations pour des montants très élevés ».

L’année 2020 consacrera le basculement du budget ivoirien en mode budget-programme qui vise la recherche de l’efficacité. Le budget 2020 s’équilibre en ressources et en charges à 8.061 milliards FCFA et enregistre une progression de 9,9% par rapport au budget 2019 dont le montant était de 7334,3 milliards FCFA.

« Ce budget de 8.061 milliards FCFA devrait s’équilibrer à 8432,6 milliards FCFA pour 2021 et 9383,1 milliards FCFA pour 2022», avait annoncé Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien au terme d’un Conseil des ministres présidé par le président Alassane Ouattara.

Le budget-programme qui rentre en vigueur en 2020 est structuré autour de 35 dotations et 149 programmes budgétaires. Les recettes et les dépenses budgétaires prévues s’élèvent respectivement à 4379,5 milliards FCFA et 5807,2 milliards FCFA.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut