International › APA

Le budget du Niger dépasse les 2000 milliards f cfa

L’Assemblée nationale du Niger a voté, samedi, la Loi de finance 2019, qui s’élève en recettes et en dépenses à 2050,76 milliards, dépassant pour la première fois la barre des 2000 milliards f cfa.Votée par 129 voix pour, contre 33 voix et 2 abstentions, la Loi de finance 2019 connait une hausse de 78,79 milliards f cfa par rapport à celui de 2018, qui était de 1971,97 milliards, soit augmentation en valeur relative de 4%.

Ainsi, le budget 2019 dont la discussion a occupé les députés nationaux toute la journée de ce 8 décembre, prévoit des recettes budgétaires qui se chiffrent à quelque 1 581,8 milliards f cfa pour des dépenses correspondant à 1 834,3 milliards f cfa.

Le point qui a suscité le plus de débats au cours de ces discussions est lié au rétablissement de la Taxe sur le transit international entrant (TATIE). Une exigence forte de la société civile et de l’opposition politique qui,  tout le long de l’année, n’ont cessé de manifester contre sa suppression et contre la Loi de finance 2018, estimant qu’elle lèse les secteurs sociaux de base.


Avec le budget 2018, le Niger est passé du « budget de moyen » au « Budget programme », un budget qui fait la part belle à la mobilisation des ressources internes et qui procède des différentes réformes dans lesquelles le pays s’est engagé en vue de se conformer aux Directives de l’UEMOA.

Le budget 2019 procède aussi de la même logique tablant pour sa mise en œuvre, sur une croissance d’au moins de 6,5%, selon les prévisions du FMI, contre 5,2% pour l’année 2018.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut