International › APA

Le Cameroun crée une centrale de risques pour la microfinance

Le Cameroun a créé une centrale des risques des établissements de microfinance (EMF) destinée à contribuer à l’assainissement de ce secteur, a appris APA samedi auprès des services compétents du ministère en charge des Finances.La structure aura en charge la centralisation de l’information sur les demandeurs de crédits, de manière à assurer la maîtrise du fichier et du profil des emprunteurs, souvent pointés du doigt pour ne pas respecter les conditions de remboursement.

Au 31 décembre 2017, par exemple, le volume des créances en souffrance, recensées dans les EMF en activité au Cameroun, s’élevait, selon les statistiques officielles, à 106,4 milliards FCFA, soit un volume de 79% sur tout l’espace de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), loin devant le Gabon (13%).


La même année, après le quitus de la commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), sur les 840 EMF de la sous-région, le Cameroun à lui seul en comptait 531 présentant un bilan total de 854 milliards FCFA, des crédits bruts de 354 milliards FCFA constitués des crédits à court terme et de dépôts de la clientèle de l’ordre de 672 milliards FCFA.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut