International › APA

Le Cameroun enregistre un taux de soumission de 390% à une émission de titres publics

Pas d'image

L’État du Cameroun a enregistré un taux de couverture de l’ordre de 390%, le plus élevé depuis le début de l’année, lors de l’émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’une valeur de 10 milliards FCFA, lancée le 8 mai dernier sur le marché de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), a appris APA mardi auprès des services compétents du ministère des Finances (Minfi).Ainsi, pour le montant annoncé, les 8 spécialistes et valeurs du Trésor (SVT) soumissionnaires ont reçu des offres totales de 39 milliards FCFA provenant du pays émetteur, mais aussi du Congo, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad.

Il convient de noter que le Cameroun a, au 1er trimestre 2019, enregistré un taux de souscription moyen de 267% pour ses titres publics sur l’espace de la Beac, pour un montant total de 136,77 milliards FCFA représentant, depuis 2011, sa mobilisation trimestrielle maximale sur le marché monétaire sous-régional.

Le Minfi attribue cet engouement au fait que les investisseurs continuent de porter un grand intérêt aux titres publics du pays, dont le taux d’intérêt moyen pondéré des BTA, pour la période, s’est élevé à 2,53%, soit sa valeur la plus faible depuis 2016.


D’après le calendrier des émissions de titres publics camerounais, le Trésor public devrait mobiliser 200 milliards FCFA au 2ème trimestre, dont 150 milliards d’obligation du Trésor assimilables (OTA) et 50 milliards de BTA, destinés au financement des projets de développement inscrits dans la Loi de finances.

Le pays est par ailleurs appelé à recourir à des émissions des titres publics d’un montant maximal de 260 milliards FCFA au 31 décembre 2019.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut