International › APA

Le chef de la Diplomatie congolaise pour le rapprochement avec Brazzaville

Léonard She Okitundu, le ministre des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo (RDC) a plaidé, vendredi à Brazzaville, en marge de la visite de son président Félix Tshisekedi, pour l’instauration de visites régulières entre les chefs d’Etat des deux Congo.De l’avis de Léonard She Okitundu, « cela permettrait de prévenir tout malentendu » entre les deux pays limitrophes. S’exprimant au cours d’une conférence de presse, le ministre des Affaires étrangères de la RDC a notamment déclaré que « la visite du nouveau président de la RDC va réchauffer les relations bilatérales » entre les deux pays.

Poursuivant, M. Okitundu a souligné qu’à la faveur de cette visite, « l’opinion publique ne manquera pas de découvrir qu’il y a une volonté mutuelle des deux côtés de renforcer les liens d’amitié mais aussi la coopération dans tous les domaines ».

Pour sa part, Jean Claude Gakosso, le ministre des Affaires étrangères du Congo a salué l’alternance pacifique du pouvoir intervenue en RDC, avant de dire qu’il « fonde beaucoup d’espoir dans la relance du projet Inga qui devrait donner de l’énergie en abondance à toute la sous-région qui en manque ».

A en croire M. Gakosso, la coopération bilatérale entre la RDC et le Congo doit davantage porter sur les domaines « commercial, humain et culturel » afin de densifier l’axe Kinshasa-Brazzaville, deux villes séparées simplement par le fleuve Congo.


« Nous plaçons beaucoup d’espoir dans la construction du pont (route-rail) devant relier Kinshasa à Brazzaville », a ajouté Jean Claude Gakosso, le ministre congolais des Affaires étrangères.

Les relations entre les deux Congo s’étaient refroidies en décembre dernier parce que Brazzaville avait abrité un Sommet régional sur la situation en République démocratique du Congo en l’absence des représentants de ce pays.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut