International › APA

Le dernier Conseil des ministres de Macky 1 en vedette dans la presse sénégalaise

Pas d'image

Les journaux sénégalais, reçus jeudi à APA, traitent principalement de la dernière réunion du Conseil des ministres tenue hier mercredi au palais de la République avec en toile de fond la formation du nouveau gouvernement après la réélection de Macky Sall pour un second mandat de cinq ans.« Macky Sall magnifie l’action de son gouvernement », titre le quotidien national Le Soleil, ajoutant que le chef de l’Etat « félicite le Premier ministre (Mahammad Boun Abdallah Dionne) et l’ensemble des ministres pour leur engagement républicain et le travail remarquable accompli durant ces 7 (dernières) années ».

Mais à en croire WalfQuotidien, « la psychose gagne les ministres ». Et pour cause, ajoute ce journal, aucun d’entre eux « n’est assuré de figurer dans le prochain gouvernement issu de l’élection présidentielle du 24 février dernier ».

Sous le titre « Les ministres après l’indépendance », Le Quotidien informe qu’il faudra encore patienter car la formation du nouveau gouvernement va intervenir après la célébration de l’accession à la souveraineté internationale du Sénégal (4 avril).

En tout cas, « Macky (Sall) prolonge le supplice », d’après L’AS qui renseigne que le président de la République « a invité Mahammad Boun Abdallah Dionne et les membres de son équipe à un déjeuner au cours duquel, il a informé qu’il n’y aura pas un nouveau gouvernement avant le 4 avril » prochain.

Le journal Les Echos en conclut que « le PM (Premier ministre) et le gouvernement restent jusqu’au 5 avril ». Dans les colonnes de ce quotidien, Seydou Guèye, le Porte-parole du gouvernement se dit « reconnaissant » là où Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, « salue la bonne dynamique » et Omar Guèye, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime parle de « privilège ».

Faisant dans les comptes d’épicier, L’Observateur note que « Mack a grillé 73 ministres » durant les sept années de son premier mandat. Toutefois, ce journal soutient qu’« Augustin Tine et Aminata Mbengue Ndiaye (sont) indéboulonnables ». En effet, précise ce quotidien, « ces (deux) ministres ont résisté à toutes les secousses ».


Le premier nommé est le ministre des Forces armées depuis le 3 avril 2012 et le second est le ministre de l’Elevage et des productions animales depuis 2012.

A l’opposé, L’Observateur note que les ministères du « Tourisme, (de) l’Intérieur, (de la) Jeunesse (et des) Transports sont les plus instables ».

En sports, Record se projette sur la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 en se demandant « quelles places restent à prendre » sur la liste des 23 joueurs qui défendront les couleurs du Sénégal au pays des Pharaons. De son côté, Stades estime que « 16 Lions ont (déjà) leur place assurée pour la Can ».

Il s’agit, selon ce quotidien sportif, d’Edouard Mendy (Stade de Reims, France), d’Alfred Gomis (Spal 2013, Italie), de Kalidou Koulibaly (Naples, Italie), de Salif Sané (Schalke 04, Allemagne), de Cheikhou Kouyaté (Crystal Palace, Angleterre), de Lamine Gassama (Göztepe Spor Kulübü, Turquie), de Moussa Wagué (FC Barcelone, Espagne), de Youssouph Sabaly (Bordeaux, France), d’Idrissa Gana Guèye (Everton, Angleterre), de Krépin Diatta (FC Bruges, Belgique), d’Alfred Ndiaye (Malaga CF, Espagne), de Sadio Mané (Liverpool, Angleterre), d’Ismaïla Sarr (Rennes, France), de Moussa Konaté (Amiens, France) et de Mbaye Niang (Rennes, France).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut