International › APA

Le fichier électoral entretient la polémique dans les quotidiens sénégalais

La presse sénégalaise parcourue lundi par APA rend compte de la polémique suite à la publication du fichier électoral.« Mis en ligne par le Gouvernement, vendredi dernier-Le fichier électoral divise plus que jamais », rapporte Vox Populi.

Dans ce journal, Babacar Gaye du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) affirme que sa formation politique « n’accorde aucun crédit à ses faussaires », alors qu’Ousmane Badiane de la majorité présidentielle, Benno Bokk Yakaar (BBY) estime que « l’opposition est persuadée qu’elle va perdre les élections ».

« Mise à disposition du fichier électoral-L’opposition dénonce le bluff du ministère (de l’Intérieur) », titre Walf Quotidien, précisant que les opposants décident d’envoyer des experts au ministre Aly Ngouille Ndiaye pour auditer ledit fichier.

Après la mise en ligne du fichier électoral, Le Quotidien note que « le Front national de résistance (regroupant l’opposition) n’y voit pas net » et décide d‘envoyer ses experts à la Daf jeudi.

« Polémique et suspicions autour du fichier électoral, à la veille de la présidentielle de 2019-La société livre la clé », renchérit Sud Quotidien, dans lequel journal, l’expert Valdiodio Ndiaye  explique que « l’Etat peut créer les conditions d’un audit complémentaire ou de certification ».

Pour Ababacar Fall, « les modifications et les radiations pourraient faire l’objet d’un audit de certification ».


Pendant ce temps, Le Soleil rend compte de la participation de Macky Sall au forum de Paris sur la paix et relaie les propos du chef de l’Etat qui affirme que « le pouvoir de l’argent est la plus grande menace du journalisme ».

« Visite du chef de l’Etat et deuxième édition des African Leadership Awards-Paris gagnés », informe L’Observateur, soulignant que Macky Sall piétine l’opposition en France.

« Plus jamais une visite du président ne sera sabotée, ce sera œil pour œil, dent pour dent », affirme Macky Sall dans les colonnes de L’Obs.

Revenant sur la célébration, samedi dernier, de la journée des armées, L’As indique que « Macky (va) en guerre contre les véreux du Net », faisant dire à Vox Populi que « dérives sur le Net-Macky Sall corse sa menace » et avertit : « Nous ne devons pas céder devant ce délit, à commencer par les pouvoir publics ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut