International › APA

Le journaliste Aziz Nabaloum lauréat du « Grand prix du partenariat de Ouagadougou » sur la planification familiale

Le journaliste burkinabè Abdel Aziz Nabaloum du quotidien national Sidwaya a été désigné, à Dakar (Sénégal), lauréat catégorie presse écrite du « Grand prix du partenariat de Ouagadougou » sur la planification familiale, a-t-on appris vendredi auprès de l’intéressé.L’article lui ayant permis de remporter le prix est relatif aux avortements clandestins chez les jeunes au Burkina Faso.

Dans l’écrit, Abdel Aziz Nabaloum a fait ressortir, par exemple, que  pour l’année 2012, environ 105 000 avortements ont été pratiqués au Burkina Faso, estimant le taux d’avortement national à 25 pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans.

Joint au téléphone par APA, le lauréat a confirmé l’information, avant de préciser qu’il n’a pas pu assister à la cérémonie de remise du prix, dans la capitale sénégalaise où il a été représenté par un confrère.

Abdel Aziz Nabaloum dédie cette récompense à toute la rédaction, ainsi qu’à tous les travailleurs des Editions Sidwaya. «Le boulot du journaliste est un travail d’équipe, donc je dédie ce prix à toute l’équipe», a-t-il argumenté.


C’est la 2e fois consécutive que M. Nabaloum remporte le 1er prix en catégorie presse écrite du concours « Grand prix du partenariat de Ouagadougou » sur la planification familiale.

Le concours était ouvert aux journalistes des neuf pays membres du Partenariat de Ouagadougou (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo).


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut