International › APA

Le journaliste Aziz Nabaloum lauréat du « Grand prix du partenariat de Ouagadougou » sur la planification familiale

Le journaliste burkinabè Abdel Aziz Nabaloum du quotidien national Sidwaya a été désigné, à Dakar (Sénégal), lauréat catégorie presse écrite du « Grand prix du partenariat de Ouagadougou » sur la planification familiale, a-t-on appris vendredi auprès de l’intéressé.L’article lui ayant permis de remporter le prix est relatif aux avortements clandestins chez les jeunes au Burkina Faso.

Dans l’écrit, Abdel Aziz Nabaloum a fait ressortir, par exemple, que  pour l’année 2012, environ 105 000 avortements ont été pratiqués au Burkina Faso, estimant le taux d’avortement national à 25 pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans.

Joint au téléphone par APA, le lauréat a confirmé l’information, avant de préciser qu’il n’a pas pu assister à la cérémonie de remise du prix, dans la capitale sénégalaise où il a été représenté par un confrère.

Abdel Aziz Nabaloum dédie cette récompense à toute la rédaction, ainsi qu’à tous les travailleurs des Editions Sidwaya. «Le boulot du journaliste est un travail d’équipe, donc je dédie ce prix à toute l’équipe», a-t-il argumenté.


C’est la 2e fois consécutive que M. Nabaloum remporte le 1er prix en catégorie presse écrite du concours « Grand prix du partenariat de Ouagadougou » sur la planification familiale.

Le concours était ouvert aux journalistes des neuf pays membres du Partenariat de Ouagadougou (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut