International › APA

Le Mali a lancé la première phase du programme DDR

La première phase du programme désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) des groupes armés du Mali a été lancée mardi à Gao, dans le nord du pays, a appris APA mercredi d’une source officielle.Les représentants de différents groupes armés signataires de l’accord ont participé à la cérémonie de lancement, à savoir l’ex-rébellion de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme des mouvements armés du 14 juin 2014, réputés proches du régime.

Ainsi, ce processus de DDR sera mené jusqu’à la date du 30 novembre et va concerner plus de 1000 combattants.

Pendant cette période, « il y aura un enregistrement biométrique, des examens médicaux » sur les personnes concernées pour tester leur capacité à intégrer l’armée malienne, a déclaré Samba Tall, le responsable DDR de la MINUSMA.

M. Tall souligne que celles qui répondront aux critères édictés seront intégrés au sein des forces de défense et sécurité maliennes.

Le programme DDR concerne les combattants du mécanisme opérationnel de coordination (MOC) des régions de Gao, Tombouctou et Kidal.


Dans chacune de ces villes maliennes, la CMA et la Plateforme disposent de 200 combattants à travers le MOC. L’armée malienne y est aussi présente avec 200 soldats.

Depuis la signature en 2015 de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali entre le gouvernement et les mouvements armés du nord, tous les efforts pour aller rapidement vers le DDR avaient été infructueux.

Cette fois, les acteurs du processus de paix estiment qu’il s’agit d’un tournant décisif pour le retour de la paix dans ces régions du Mali.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut