International › AFP

Le Mirage 2000 D, un chasseur-bombardier polyvalent

Le Mirage 2000 D de l’armée de l’air française, comme celui disparu mercredi et dont des débris ont été retrouvés dans le Jura, est un chasseur-bombardier polyvalent.

Mis en service en avril 1993, cet avion d’attaque au sol construit par Dassault Aviation est biplace (un pilote et un navigateur officier systèmes d’armes).

Stationnés sur la base aérienne de Nancy-Ochey, les Mirages 2000 D participent depuis 1999 à tous les engagements français sur les théâtres d’opérations.

Après une longue période dans le cadre de l’opération Chammal (volet français de l’opération internationale contre le groupe Etat islamique en Irak et Syrie), où ils opéraient depuis la base aérienne projetée en Jordanie, les Mirage de Nancy-Ochey sont déployés au Sahel au profit de l’opération Barkhane.


Ils continuent par ailleurs d’assurer l’entraînement et la formation des jeunes équipages sur le territoire français.

Le Mirage 2000 D peut voler jusqu’à une vitesse de 1,4 mach (environ 1.700 km/h) et une altitude de 15.000 mètres, selon les données fournies par l’Armée de l’air.

D’une masse maximale de 16,5 tonnes au décollage, le Mirage 2000 D peut emporter plus de six tonnes de carburant. Il peut mettre en oeuvre toute la panoplie des armements air-sol en service dans l’Armée de l’air, de la bombe classique au missile de croisière en passant par tout l’éventail des armements à guidage laser.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut