International › APA

Le Nigéria va fermer sa frontière à cause de la contrebande de riz

Le Nigeria a décidé de fermer sa frontière terrestre dans les prochains jours pour lutter contre l’entrée frauduleuse du riz étranger dans le pays.L’annonce a été faite lundi à Abuja par Audu Ogbeh, ministre de l’Agriculture et du Développement rural qui s’exprimait devant des jeunes participants à un séminaire sur le leadership initié par Gardians of the Nation International (GOTNI).

M. Ogbeh a déclaré que cette fermeture est devenue nécessaire pour encourager la production locale et soutenir l’économie du pays.

Le ministre a indexé un pays voisin qui, à son avis, est déterminé à détruire l’économie du nigériane et à décourager la production locale de riz, d’où la nécessité de fermer la frontière.

« Notre autre problème est la contrebande. Au moment où nous parlons, un de nos voisins importe plus de riz que la Chine. Ils ne mangent pas de riz étuvé, ils mangent du riz blanc, ils utilisent leurs ports pour essayer de nuire à notre économie. Je vous dis cela maintenant parce que dans quelques jours, vous entendrez que la frontière est fermée, nous allons la fermer pour vous protéger, nous protéger et aussi protéger notre économie. Vous commencerez à voir toutes sortes de choses négatives sur Internet », a-t-il ajouté.


Face aux séminaristes, Ogbeh a précisé que le gouvernement fédéral a en deux ans réduit les importations de riz de 95% et fait passer le nombre de riziculteurs de 05 à 30 millions.

Le ministre a précisé que des Etats comme ceux d’Anambra, d’Ebonyi, de Kebbi, de Kano et de Jigawa font de bons résultats dans la production de riz.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut