International › APA

Le Nigeria veut recouvrer 16,5 milliards de dollars auprès de ses débiteurs

Pas d'image

Le vice-président nigérian, Yemi Osinbajo a ordonné de nouvelles approches pour recouvrer les 16,5 milliards de dollars de dettes envers la société de gestion des actifs du Nigeria (AMCON).Le porte-parole du vice-président, Laolu Akande a déclaré mardi à Abuja que cette directive s’inscrit dans le cadre des efforts renouvelés du gouvernement fédéral pour assurer le recouvrement effectif des dettes impayées envers AMCON.

Osinbajo avait rencontré les membres du conseil d’administration, la direction de l’AMCON et certains chefs d’organismes gouvernementaux à la Villa présidentielle, à la suite de quoi un nouveau comité avait été créé pour mener à bien cette mission.

Les agences comprennent la Commission de lutte contre la criminalité économique et financière (EFCC), la Cellule de renseignement financier nigérian (NFIU), la Commission indépendante sur les pratiques de corruption (ICPC) et les secrétaires généraux des ministères de la Justice et des Transports.

Osinbajo a indiqué qu’un groupe de travail/comité spécial composé des responsables de l’AMCON, de l’EFCC, de la NFIU, de l’ICPC et du ministère de la Justice travaillera à l’élaboration et à la mise en œuvre de nouvelles stratégies garantissant un recouvrement rapide des dettes.


Le vice-président a déclaré que toutes les agences concernées doivent redéfinir leurs stratégies pour atteindre les résultats escomptés.

« La clé est la collaboration. Nous avons besoin d’une petite équipe composée de ces agences pour examiner les prochaines étapes à franchir, notamment l’aspect pénal, la confiscation, etc. », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que le groupe de travail doit examiner de près les 20 principales failles d’AMCON et élaborer un plan d’action susceptible de produire des résultats.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut