International › APA

Le Pape françois en visite ce samedi au Maroc

Pas d'image

Le Pape François effectuera à partir de ce samedi une visite officielle au Maroc, un voyage placé sous le signe du dialogue interreligieux, comme le fut celui de Jean-Paul II en 1985.« Sur les pas de mon prédécesseur le Pape Jean Paul II, je viendrai comme un pèlerin de la paix et de la fraternité dans un monde qui a grandement besoin de ces valeurs », a indiqué le souverain pontife dans une vidéo diffusée jeudi par la chaîne du Vatican.

« Il est pour moi un motif de joie de partager avec vous directement ces convictions lors de la rencontre que nous allons organiser dans la ville de Rabat », a-t-il dit, soulignant que cette visite lui offrira « l’occasion précieuse de rencontrer la communauté chrétienne qui se trouve en terre marocaine et de l’encourager ». « Je vais également rencontrer les migrants qui incarnent l’appel d’édifier un monde plus équitable et plus solidaire », a-t-il annoncé.

Le Pape François a également exprimé sa reconnaissance au Roi Mohammed VI, pour son invitation bienveillante d’effectuer une visite au Maroc.

Dans un message adressé par le roi Mohammed VI, au Pape François à l’occasion du sixième anniversaire de son pontificat, le Souverain marocain a souligné que la visite de sa sainteté dans le Royaume « constituera une bonne occasion pour un échange de vues sur des questions d’intérêt commun et permettra de promouvoir les efforts visant à consolider la communication, le dialogue interculturel constructif et la compréhension interconfessionnelle ».

Lors de cette visite, le Pape François aura des rencontres avec des responsables gouvernementaux marocains ainsi que des personnalités civiles et diplomatiques, puis prononcera un discours sur l’esplanade de la mosquée Hassan.

Il visitera ensuite le Mausolée Mohammed V, puis l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams avant de présider une cérémonie en présence de migrants.


Dimanche, il effectuera une visite au centre rural des services sociaux de Témara puis il rencontrera les prêtres de la cathédrale de Rabat.

Vers 12h00, il déjeunera avec des membres du Seguito papal et des évêques du Maroc, puis célébrera une messe au Complexe sportif Moulay Abdellah qui débutera à 14h45.

Le voyage du chef spirituel de quelque 1,3 milliard de catholiques suscite l’espoir des minorités chrétiennes, de marocains convertis, qui demandent à pouvoir bénéficier pleinement de la liberté de culte inscrite dans la Constitution marocaine. La Coordination des chrétiens marocains a réitéré son souhait  de voir un «Maroc libre qui assume sa diversité religieuse», et souhaite que cette visite soit «une occasion historique» pour que le Maroc avance « tangiblement dans ce sens ».

L’Église catholique est très présente au Maroc et regroupe un nombre croissant de chrétiens d’origines étrangères. Son dynamisme est reconnu notamment en raison de ses activités dans les domaines de l’éducation et du développement, ainsi que par la présence de nombreuses communautés religieuses. Ses débuts remontent d’ailleurs à 1923 lorsque le Pape de l’Église catholique Pie XI avait créé deux Vicariats apostoliques : un avec siège à Rabat et un autre à Tanger.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut