International › APA

Le PDCI et le procès de Blé Goudé se partagent la Une des journaux ivoiriens

Au lendemain de la déclaration de paix de plusieurs élus et cadres, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) ainsi que le procès de Blé Goudé à la Cour pénale internationale se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national.« Déclaration de paix de militants et personnalités du PDCI-RDA : des élus et cadres appellent à un sursaut des consciences et à la raison », informe le journal gouvernemental Fraternité Matin.

Des membres des instances, des élus, des cadres et responsables du PDCI montent au créneau et font savoir leur volonté d’exclure « à tout prix » toute rupture avec le RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), précise Le Patriote à côté de L’Expression qui salue cette prise de responsabilité des barons et hauts cadres du PDCI.             

« La rupture n’est ni opportune ni judicieuse (…) Nos populations et les investisseurs sont à nouveau inquiétés », ont fait observer ces cadres dans leur déclaration, selon L’Inter, là où Le Nouveau Réveil parle d’une démarche « louable mais déséquilibrée » parce que des « sacrifices » sont demandées à Bédié et non au président Ouattara.

 Ils (cadres et élus du PDCI) demandent des sacrifices, quelles concessions demandent-ils aussi à Ouattara et au RDR (Rassemblement des républicains), s’interroge à ce sujet le confrère.

Ce qui fait dire à L’Intelligent d’Abidjan que des cadres et militants PDCI appellent à des nouvelles négociations entre Bédié, Ouattara, Mabri et tous les autres présidents de la coalition au pouvoir.


Les journaux ivoiriens s’intéressent également au procès de Blé Goudé à la Haye. A ce propos, Le Quotidien d’Abidjan parle d’un coup de tonnerre à la Haye.

 Acculé par la défense de Blé Goudé le procureur fait de graves aveux, titre ce journal, quand sur le même sujet, Le Nouveau Courrier estime que la défense de Blé Goudé a « crucifié » Bensouda.   

A son tour, Notre Voie parle de polémique à la Haye en titrant : Blé Goudé veut parler, Bensouda s’oppose. Hier, à la CPI, Blé Goudé voulait parler, Bensouda a dit non, renchérit L’Inter.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut