InternationalAPA




Le procès de Gbagbo et Blé Goudé suspendu pour reprendre le 12 novembre

Trois jours après sa reprise, le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Charles Blé poursuivis pour crimes contre l'humanité et…

Trois jours après sa reprise, le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Charles Blé poursuivis pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre par la Cour pénale internationale (CPI), a été suspendu, mercredi, à La Haye pour reprendre le 12 novembre prochain.Cette suspension sollicitée par les équipes de défense des deux co-accusés  auprès des juges, intervient après les plaidoiries de l’accusation ( lundi et mardi) et de la représente légale des victimes (mercredi) qui se sont évertuées à démontrer «la responsabilité de Laurent Gbagbo et Blé Goudé» dans les faits qui leur sont reprochés.

 « La défense propose que l’audience de la défense soit prévue pour la semaine du novembre », a indiqué aux juges Me Knoops, avocat de Blé Goudé, rejoint  par Me Emmanuel Altit, celui de Laurent Gbagbo.

« Dans cette affaire, la Chambre avait clairement limité la soumission écrite des parties pour répondre à la procédure d’abandon des charges (…). Nous sommes confrontés à la réponse de l’accusation avec plus de 1100 pages et 6001 notes en bas de pages. Nous sommes également face à un mémoire de la représente légale des victimes d’environs 100 pages, en plus de 1500 pages des transcrits des trois d’audience (…) », a expliqué Me Knoops pour justifier cette suspension.

Pour le Juge-président Cuno Tarfusser, «il est juste de donner à la défense le temps nécessaire, pour préparer sa réponse » face à la longueur des répliques de l’accusation sur l’acquittement plaidé par les avocats des accusés.