International › APA

Le rapport de l’UE sur la présidentielle sénégalaise à la Une des quotidiens

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus mardi à APA traitent pour l’essentiel du rapport de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne sur la présidentielle sénégalaise du 24 février 2019, et d’autres sujets politiques.« L’UE exige l’abandon du parrainage », « L’UE contre le parrainage », « L’UE demande l’abandon du parrainage », titrent respectivement Vox Populi, Le Quotidien et le journal L’AS.

Le premier journal cité souligne que cette loi qui exige de tout candidat à une élection de recueillir un nombre déterminé de parrains pour pouvoir y participer doit être abolie « dans les plus brefs délais » parce que son application « poserait des problèmes politiques et organisationnels sérieux ».

Ils veulent « une réflexion d’ensemble sur les dispositifs du parrainage-citoyen pour les élections présidentielle et législatives » et recommandent également de « garantir des conditions équitables de campagne entre les candidats (et de) renforcer la transparence de financement politique », poursuit Vox Populi.

L’AS précise de son côté que parmi les recommandations techniques faites pour l’amélioration des scrutins futurs, « huit sont jugées prioritaires par les observateurs de l’UE qui préconisent, entre autres, l’abandon du parrainage citoyen pour les élections locales » prévues en décembre 2019.

Le Quotidien, pour sa part, met en exergue le souhait de l’UE de voir les acteurs politiques n’appartenant pas à la mouvance présidentielle « avoir accès au fichier électoral +à tout moment+ ».

Les quotidiens sénégalais se sont par ailleurs intéressés aux réactions qu’a suscitées le documentaire de la BBC portant sur des soupçons de corruption dans l’attribution des contrats pétro-gaziers impliquant notamment le petit frère du président Macky Sall, Alioune Sall.

A ce propos, le quotidien national Le Soleil arbore cette titraille : « Vidéo accusatrice de la BBC contre le Sénégal : La chambre africaine de l’énergie s’insurge. Une volonté +de fabriquer des preuves+ ; Une sinistre course au jugement et une obsession de ternir le président réformiste Macky Sall et l’industrie pétrolière à tout prix et par tous les moyens. +Il est impensable que Bp ou Kosmos Energy aient conclu des accords si les conséquences ou modalités de l’attribution de ces licences étaient douteuses+ ».


Toutes choses qui font dire à Enquête que « L’African Energy Chamber soutient Macky Sall ».

Sous le titre « L’opposition, dans le clair-obscur ! », SudQutodien revient sur les soupçons d’aphonie sur le « scandale » autour des contrats pétroliers et gaziers et donne la parole à l’analyste politique, Momar Diongue.

Ce dernier, dans les colonnes du journal, voit, à travers cette posture de l’opposition membre du Front de résistance nationale, « une stratégie visant à ne pas donner du plomb dans l’aile du dialogue initié par le chef de l’Etat ».

Sur un tout autre sujet, Enquête revient sur ce qu’il qualifie de « dessous du bras de fer » entre la Douane et les commerçants et décrypte « les non-dits d’une bataille aux ramifications multiples », fait état de la « colère des commerçants et (de la) réunion tripartite (tenue) hier, pour désamorcer la bombe (avant de noter) les quatre mesures phares issues de la réunion ».

 



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut