International › APA

Le RHDP et Simone Gbagbo se partagent la Une des journaux ivoiriens

Après la publication de sa liste de candidats pour les prochaines élections locales, le parti unifié Rassemblement des Houphouëtites pour la démocratie et la paix (RHDP) ainsi que l’ex-première dame Simone Gbagbo se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national.«Municipales et régionales 2018 : les têtes de liste du RHDP connues », barre en Une Fraternité Matin. A Didiévi le candidat du PDCI-RDA se désiste et soutient les Houphouëtistes, révèle ensuite le journal gouvernemental.

Ce qui fait dire à L’Intelligent d’Abidjan que « le réalisme politique » s’est imposé pour « l’intérêt » de Didiévi à travers ce « ralliement » du candidat du PDCI à Brice Kouassi du RDHP.

D’ailleurs, placarde à son tour Le Jour Plus, tous les ministres PDCI ont lâché Bédié pour les élections locales à venir.

A ce sujet, Soir Info pense que « ça se mélange autour des municipales et des régionales » après la découverte sur la liste du RHDP unifié de plusieurs candidats « de poids » préalablement choisis par le PDCI.

Après la publication de la liste RHDP, Bédié convoque de toute urgence les doubles candidatures, souligne de son côté Le Bélier Intrépide qui affirme par la suite que les cadres du PDCI sont victimes de chantage du pouvoir.

«Tous ceux qui sont sur la liste ont dit oui au RHDP», rétorque en couverture de Le Patriote, le porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), Mamadou Touré.


Pour sa part, Le Nouveau Réveil propose un exercice de comparaison à son lectorat en confrontant la liste PDCI à celle du RHDP.

Au lendemain de son retour dans son village à Moossou, l’ex-première dame Simone Gbagbo occupe également une place de choix à la Une des journaux ivoiriens.

Samedi à Moossou, vive émotion au retour de Simone Gbagbo dans son village, titre à ce propos Soir Info, quand Le Temps parle d’une réception en grande pompe de l’ex-première dame.

« Golf Hôtel, Odienné, Ecole de gendarmerie, Simone Gbagbo raconte ses 7 ans de détention », rapporte Notre Voie. « Merci, Monsieur le président de la République », a dit Mme Gbagbo devant ses parents et sympathisants, selon Fraternité Matin.

« Dieu a incliné le cœur d’Alassane Ouattara (…) Je n’ai jamais été malade à Odienné (…) Merci au ministre Diakité Coty (…) A l’école de gendarmerie j’ai été bien traitée », poursuit Mme Gbagbo dans les colonnes de L’Intelligent d’Abidjan.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut