International › APA

Le Roi Mohammed VI et le pape François appellent à « préserver » la ville d’Al Qods (Déclaration commune)

Pas d'image

Le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants, et le pape François ont appelé samedi à « préserver » la ville d’Al Qods (Jérusalem) comme « patrimoine commun des trois religions monothéistes ».« Nous pensons important de préserver la ville sainte Al Qods Acharif comme patrimoine commun de l’humanité et, par dessus tout pour les fidèles des trois religions monothéistes », ont-ils souligné dans une déclaration commune signée signé lors de la visite du souverain pontife au Maroc.

Les deux parties ont appelé à ce que Jerusalem soit un « lieu de rencontre et symbole de coexistence pacifique, où se cultivent le respect réciproque et le dialogue ».

« Dans ce but, doivent être conservés et promus le caractère spécifique multi-religieux, la dimension spirituelle et l’identité culturelle particulière d’Al Qods Acharif », ont-ils plaidé, appelant à « garantir la liberté d’accès aux fidèles des trois religions monothéistes et le droit de chacune d’y exercer son propre culte ».


Cet commun intervient alors que Jérusalem est au coeur de tensions diplomatiques, notamment depuis la décision du président américain Donald Trump d’y transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv.

L’appel intervient également au lendemain du message fort issue du sommet maroco-jordanien. Le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, et le Roi Abdallah II de Jordanie ont réitéré leur soutien total au peuple palestinien pour le recouvrement de tous ses droits légitimes et l’établissement de son Etat palestinien indépendant, dans les frontières du 4 juin 1967, avec Al Qods-Est comme capitale, sur la base des résolutions internationales pertinentes, l’Initiative de paix arabe et le principe de la solution de deux Etats.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut