International › APA

Le Rwanda veut utiliser le sport pour la protection de l’environnement

Pas d'image

Les responsables rwandais de la protection de l’environnement veulent promouvoir le tourisme intérieur en organisant une course à vélo sur 25 km le long du parc Akagera, dans l’est du pays, a appris l’APA jeudi de source fiable. L’évènement sportif intitulé « Rhino Velo Race 2018 » aura lieu le 8 décembre. Il a pour objectif de promouvoir une approche  communautaire de protection de l’environnement notamment des rhinocéros, l’une des cibles privilégiées des braconniers.

 Le parc national d’Akagera, qui couvre une superficie d’environ 1.085 kilomètres carrés, est situé à l’est du Rwanda, à la frontière avec la Tanzanie.

 En mai 2017, le Rwanda avait importé une vingtaine rhinocéros d’Afrique du Sud et les avait introduits dans le parc Akagera.


 Selon les derniers chiffres de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l’on estime aujourd’hui que moins de 4.900 rhinocéros noirs parcourent les plaines africaines.

 Les deux espèces de rhinocéros présents en Afrique (rhinocéros noirs et rhinocéros blancs) ont toutes deux augmenté en nombre ces dernières années grâce aux efforts de protection assez fructueux, notamment en Afrique du Sud.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut