International › APA

« Le Sénégal a un statut à défendre face au Soudan » (Aliou Cissé)

Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal a déclaré, vendredi soir à Dakar, que sa formation doit obligatoirement s’imposer contre le Soudan pour « défendre son statut ».« Nous savons que nous allons vers un match difficile. Le Soudan, en perdant chez nous, sera pratiquement éliminé donc il va jouer crânement sa chance. Le Sénégal a un statut à défendre. On n’est pas encore qualifiés mais on a envie d’aller à la CAN 2019. Cela passe par cette double confrontation. J’attends de mes joueurs un grand match. Il faut gagner devant notre public », a affirmé Aliou Cissé à l’occasion d’une conférence de presse tenue après le dernier galop d’entraînement des Lions au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar.

Une fois n’est pas coutume, de nombreux joueurs convoqués dans la tanière ont dû déclarer forfait à cause de pépins physiques. « Il y a les absences de Lamine Gassama, Kalidou Koulibaly, Salif Sané et depuis deux jours de Moussa Konaté qui a un problème au ventre », a informé M. Cissé.

Néanmoins, le coach assure que « la semaine de préparation s’est bien passée et l’état d’esprit de l’équipe est bon ». Pour remplacer ces pions importants dans son dispositif, Aliou Cissé compte puiser dans son réservoir.  « Malheureusement, l’axe central avec lequel on a joué la Coupe du monde n’est pas disponible mais je suis optimiste. On a un groupe compétitif avec de jeunes joueurs ayant du talent et qui demandent simplement l’occasion de le démontrer », a souligné l’ancien capitaine des Lions de 2002.

Poursuivant, il a fait savoir que « quand on fait confiance aux jeunes, ils doivent être présents » et non pas se contenter « d’un statut d’international restant uniquement sur le banc ». Ce message, Racine Coly, le latéral gauche de l’OGC Nice (France) se l’est déjà approprié, lui qui promet de « jouer cette rencontre à fond ».  


Croyant dur comme fer que le Sénégal n’a pas le droit « rater la prochaine CAN », le sélectionneur national avoue tout de même que son pays « respecte énormément le Soudan parce que c’est une équipe assez joueuse ». Qu’à cela ne tienne, pour lui, les Lions doivent coûte que coûte « s’imposer » en abordant cette double confrontation « de la meilleure façon », ce qui leur permettrait « d’aller directement au Cameroun ».

Pour ce faire, l’ancien milieu du Paris Saint-Germain, s’appuyant sur un groupe « ne doutant pas de ses capacités et conscient de ses forces » prévoit de « jouer avec beaucoup d’intelligence » pour empocher les trois points de la victoire.

Le match Sénégal / Soudan est prévu demain samedi au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar à 19 heures GMT.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut