International › APA

Le Sénégal célèbre Lionel Messi avec la 3e étoile de l’Argentine

Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA évoquent principalement la troisième étoile de l’Argentine, sacrée championne du monde de football dimanche face à la France, et la remobilisation du parti présidentiel au Sénégal sans compter les réactions sur les scandales financiers révélés par le dernier rapport de la Cour des comptes.Le Soleil dit « enfin Messi », le meilleur joueur du monde qui remporte finalement la Coupe du monde de football avec l’Argentine, le seul trophée qui manquait à son immense palmarès. Opposée à la France en finale du Mondial dimanche soir, l’Albiceleste a été « sacrée championne 36 ans après », « un sacre mérité pour l’Argentine et Messi », selon l’entraineur sénégalais Aly Male, interrogé par le quotidien national.

Lionel « Messi touche enfin au graal avec l’Argentine » en détrônant la France, championne du monde en titre, « après une finale de légende » dont l’issue a été scellée par les tirs au but (4-2) après une égalité parfaite (3-3) des deux équipes au bout des prolongations, souligne Stades. « Tout cela est fou », réagit le joueur argentin du Paris Saint-Germain (PSG, France), surnommé « La Pulga » ou la puce en espagnol, se réjouissant de « la chance d’avoir enfin tout gagné en carrière ».

A son sujet, Walf Quotidien note que « Messi s’invite au Panthéon » après le sacre de l’Argentine devant la France. La Pulga est en même temps élue « meilleur joueur » du tournoi là où son coéquipier français du PSG, Kylian Mbappé, est consolé avec un Soulier d’or pour avoir terminé meilleur buteur avec huit buts inscrits dont un triplé en finale face à l’Argentine.

Sur l’éventuelle et controversée candidature de Macky Sall à la présidentielle de 2024, ce journal note qu’elle « prend forme », estimant que des militants du parti présidentiel situés au sud et au centre du pays « portent le combat ». Toutefois, souligne Walf Quotidien, les « scandales » financiers ébruités par la Cour des comptes dans son dernier rapport avec des malversations supposées mettant en cause des responsables du pouvoir « risquent de tout gâcher ».


Malgré tout, Bés Bi constate que l’Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel, « bat campagne » en procédant à la vente des cartes et à la remobilisation des militants à Dakar et ailleurs. Venu présider ces cérémonies, le Premier ministre Amadou Ba a rappelé à ses camarades, sur un ton amer, que « c’est à cause de (leurs) divergences que l’opposition a gagné » lors des élections municipales de janvier et législatives de juillet 2022.

Face aux malversations relevées par la Cour des comptes dans la gestion des fonds destinés à la lutte contre la Covid-19, Tribune estime que « la justice va sévir contre les coronadealers : le remboursement ou la prison ». Le journal souligne en même temps que « les personnes épinglées (par cette Cour seront) remplacées et livrées à la justice ».

Vox Populi note pour sa part que « la scandalisation ne faiblit pas » après les scandales révélés par le rapport de la Cour des comptes dans la « gestion des milliards du Fonds Covid » en 2020 et 2021. Alors que l’ancien maire de Saint-Louis (nord), Cheikh Bamba Dièye, dénonce un « carnage financier » devenu « une tradition au Sénégal », le président du groupe parlementaire de Wallu Sénégal (sauver le Sénégal, opposition), Mamadou Lamine Thiam, dit qu’il ne voit « pas un DAGE (directeur de l’administration générale et de l’équipement) oser faire cela, ce sont les ministres qui doivent répondre ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut