International › APA

Le sit-in de l’opposition devant le ministère de l’Intérieur en vedette dans la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais parvenus mardi à APA traitent pour la plupart d’entre eux du sit-in que l’opposition regroupée au sein du Front de résistance nationale démocratique et sociale (FRN) prévoit de tenir cet après-midi malgré sa non autorisation par les autorités administratives.Pour Libération, c’est tout simplement un « test grandeur nature pour l’opposition ». Mais Le Soleil renseigne que « le préfet (de Dakar) interdit le sit-in du FRN ». Le quotidien national souligne que l’autorité administrative a invoqué le risque de « trouble à l’ordre public » ou bien « l’arrêté Ousmane Ngom » interdisant toute manifestation dans le centre-ville de Dakar pour justifier sa décision.

L’opposition ne l’entend pas de cette oreille et affiche sa détermination « à braver l’interdiction du préfet », annonce Le Quotidien, en concluant que « l’opposition ne FRN (freine) pas sa marche ». Pour sa part, EnQuête en tire cette analyse : « l’opposition bande les muscles ».

Vox Populi informe que le FRN qui a donné « rendez-vous à ses militants à 16h devant le ministère de l’Intérieur, risque de subir une nouvelle répression de la police ». Selon L’Observateur et L’AS, « l’opposition défie le préfet de Dakar, le pouvoir ». En tout cas, WalfQuotidien, prédisant « de l’électricité dans l’air », dit craindre de « chaudes empoignades ». De l’avis de Mamadou Ndoye, ex Secrétaire général de la Ligue démocratique (opposition) dont les propos sont relayés par EnQuête, le président « Macky (Sall) n’a pas retenu les leçons de la chute (d’Abdoulaye Wade) ».

A cinq mois de l’élection présidentielle du 24 février 2019, le Front de résistance nationale démocratique et sociale dit vouloir protester pour la défense de la démocratie. Ces opposants exigent la confirmation des candidatures déjà annoncées de Karim Wade et de Khalifa Sall, la mise en place d’une autorité indépendante pour l’organisation des élections, l’accès au fichier électoral pour tous, le retrait de la loi portant sur le parrainage, la distribution des cartes d’électeurs aux ayant droits et la libération des prisonniers politiques.


Enfin, la presse s’intéresse aussi au regroupement des Lions du Sénégal, qui ont entamé depuis hier lundi à Paris (France), leur préparation du match contre Madagascar du 9 septembre prochain.

Pour le premier galop d’entraînement, Stades indique que « Sadio (Mané a été) ménagé » et Idrissa Gana Guèye est « forfait » pour cause de blessure à un genou. Pour le sélectionneur national Aliou Cissé, le moral est au beau fixe : « on ne sera pas surpris à Madagascar ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut