International › APA

Le Sommet de Pau sur Barkhane reporté à cause de l’attaque sur Inates

Le Sommet extraordinaire sur la force Barkhane auquel le président Français Emmanuel Macron avait convié le 16 décembre à Pau ses homologues du G 5 Sahel a été reportée « au début de l’année 2020 », annonce sur son site visité à APA l’Elysée, expliquant, entre autre causes de cette décision, la mort de 71 soldats nigériens dans l’attaque d’un de leurs camps situé à l’ouest du Niger.L’attaque a été confirmée par le ministère nigérien de la Défense qui, dans un communiqué lu mercredi soir à la télévision, rapporte que des hommes lourdement armés et se déplaçant à motos ont pris d’assaut, mardi, le camp militaire à Inates (ouest), faisant  « malheureusement, le bilan suivant : 71 militaires tués, douze blessés, des portés disparus, et un nombre important de terroristes neutralisés ».

« D’une rare violence », les combats ont duré prés de trois heures d’horloge, souligne le communiqué avant de relever que  « des opérations de ratissage et de poursuite au-delà de la frontière ont été menées » contre les assaillants estimés à « plusieurs centaines.

Mis au courant, le président nigérien,  Mahamadou Issoufou, a annoncé sur twitter qu’il interrompait sa participation à la Conférence sur la paix durable, la sécurité et le développement en Afrique qui se tient en Egypte, « pour rentrer à Niamey» et y tenir, notamment, un conseil de sécurité extraordinaire.

Autre conséquence de cette attaque considérée comme la plus meurtrière subie par l’armée nigérienne : le report en début 2020 du sommet de Pau. Prévue le 16 décembre, cette réunion convoquée par le président Emmanuel Macron devrait lui permettre de s’entretenir avec ses homologues du G 5 Sahel de l’avenir de la force Barkhane qui opère dans la zone.


Selon l’Elysée, c’est à l’issue d’un entretien téléphonique que les présidents Macron et Issoufou ont, dans « le contexte de deuil » qui frappe le Niger, convenu du report du Sommet extraordinaire et retenu de proposer à leurs homologues concernés « le début de l’année 2020 » comme nouvelle date de la réunion.  

La mort de 13 militaires français dans un accident d’hélicoptères à Ménaka (Nord du Mali) lors d’un combat contre des jihadistes et les questionnements sur l’utilité de l’armée française au Sahel sont à l’origine de ce sommet qui doit réunir autour de Macron, les présidents Issoufou (Niger), Ibrahim Boubacar Keita (Mali), Kaboré (Burkina Faso), Déby (Tchad) et Ghazouani (Mauritanie).

    


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut