International › APA

Le tourisme d’affaires estimé à 60% des activités touristiques en Côte d’Ivoire

Pas d'image

Le tourisme d’affaires représente 60% des activités touristiques en Côte d’Ivoire, a indiqué lundi soir, à Abidjan, le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme, Jean-Marie Somet, lors d’un panel à la première journée de la conférence annuelle Ease of Doing Business Initiative (EDBI 2018).« Notre tourisme est basé sur le tourisme d’affaires à 60% », a dit M. Somet, qui s’exprimait au cours d’un panel sur « Le rôle de la promotion de l’investissement et du programme de compétitivité dans le processus de réformes du climat des affaires ».    

L’écosystème du tourisme a changé aujourd’hui, selon M. Somet qui compte présenter la Côte d’Ivoire sous un autre regard avec ses 60 ethnies et son fort potentiel culturel emprunt du « capital sympathie » qui a touché le cœur des étrangers.  

« On vient (dans un pays) pour découvrir l’autre » et c’est cette approche mêlée aux valeurs culturelles, à l’eco-tourisme, à la découverte du cacao dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial que Côte d’Ivoire Tourisme veut valoriser, a-t-il soutenu.  

Il s’agit de « faire découvrir son pays et donner l’occasion aux gens d’investir », a-t-il relevé, avant d’ajouter « aujourd’hui, nous avons favorisé Abidjan par le tourisme d’affaires, maintenant il faut aller à l’intérieur du pays ».


Favoriser « le tourisme à visage humain », telle est la vision de Côte d’Ivoire Tourisme. «Et, c’est ce que nous recherchons,  l’Akwaba, l’accueil en Côte d’Ivoire, qui est une source de richesse », a-t-il poursuivi.   

La Côte d’Ivoire qui ambitionne de faire du secteur touristique un levier de croissance économique, compte aujourd’hui 2.384 réceptifs hôteliers, selon les données officielles du ministère du Tourisme et des loisirs.   



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut