International › APA

Légers gains de compétitivité de l’économie sénégalaise

L’économie sénégalaise a enregistré au terme du mois d’octobre 2018 des gains de compétitivité-prix de 0,5%, en variation mensuelle, selon les données de la direction prévision et des études économiques (DPEE).Selon la DPEE, cette situation est imputable à la dépréciation du franc CFA (monnaie ayant cours légal au Sénégal) par rapport aux monnaies des principaux partenaires commerciaux (moins 0,8%), dans un contexte de différentiel d’inflation défavorable (plus 0,3%).

Toutefois, face aux pays membres de la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine) et de la zone euro, la DPEE signale des pertes de compétitivité respectivement estimées à 0,8% et 0,4%, en liaison avec des différentiels d’inflation défavorables.

Comparativement à la même période de 2017, des gains de compétitivité de 2,0% sont relevés au mois d’octobre 2018, à la faveur d’un différentiel d’inflation favorable (moins 3,6%). Le franc CFA s’est, pour sa part, apprécié (plus 1,6%) par rapport aux monnaies des principaux partenaires commerciaux.


 En moyenne sur les dix (10) premiers mois de l’année, l’économie sénégalaise a, aussi, enregistré des pertes de compétitivité estimées à 0,6%, attribuables à l’appréciation du franc CFA (plus 4,2%). 

 



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut