International › APA

Législatives béninoises: quatre exigences de l’opposition

Les leaders de l’opposition béninoise ont formulé, lundi après-midi à Cotonou, trois exigences pour les élections législatives du 28 avril 2019.Au cours d’une conférence de presse rehaussée par la présence des anciens chefs d’Etat, Boni Yayi et Nicéphore Soglo, l’opposition a exigé l’annulation de l’introduction du certificat de conformité ; la délivrance sans délai des récépissés provisoires aux partis ayant régulièrement déposé leur dossier et la transparence autour du processus de délivrance du quitus fiscal. Aussi, l’opposition a-t-elle demandé au gouvernement de « trouver les moyens de réunir la classe politique pour un amendement en procédure d’urgence du Code électoral».

Pour l’ex président, Boni Yayi, « c’est bien que nous fassions partie des nations modernes où les citoyens s’acquittent de leurs impôts. Mais ce n’est pas un prétexte pour l’imposer aux citoyens à la veille des élections ». « Je suis venu avec l’opposition ce soir pour dire au Chef de l’Etat, Patrice Talon d’arrête de torturer son peuple », a dit pour sa part  Nicéphore Soglo.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut