International › APA

L’Egypte condamne l’attaque perpétrée au Mali

Pas d'image

L’Egypte a condamné mercredi l’attaque perpétrée dans un village dogon, près de la ville de Sangha dans le centre du pays, ayant fait plusieurs victimes.Par Mohamed Fayed

Le Porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Hafez a exprimé les vives condoléances de l’Egypte aux familles des victimes, assurant que le gouvernement et le peuple égyptiens soutiennent le Mali dans cette période difficile.

Au moins 95 habitants du village dogon de Sobane-Kou, dans le centre du pays, ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi par des hommes armés, ont indiqué un élu local et une source sécuritaire.


Depuis l’apparition en 2015 dans le centre du Mali du groupe djihadiste du prédicateur Amadou Koufa, recrutant prioritairement parmi les Peuls, traditionnellement éleveurs, les affrontements se multiplient entre cette communauté et les ethnies bambara et dogon, pratiquant essentiellement l’agriculture, qui ont créé leurs « groupes d’autodéfense ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut