International › APA

Les agents de péages burkinabè annoncent un arrêt de travail de deux jours

Pas d'image

La Coordination des comités de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) des péages, annonce, dans un préavis de grève parvenu mercredi à APA, qu’elle va observer, à partir de demain jeudi, un arrêt de travail de deux jours pour exiger « de meilleures conditions de vie et de travail».Interpellant le Directeur général du Fonds spécial routier, la coordination martèle qu’elle exige « la satisfaction totale de sa plateforme minimale revendicative ».

Selon le préavis de grève,  la coordination des comités CGT-B des péages avait transmis le 7 février dernier une plateforme revendicative minimale à l’autorité, après avoir constaté que cette dernière n’a pas tenu ses promesses.

Selon les auteurs de l’écrit, la coordination a réaffirmé dans une autre correspondance transmise le 2 avril 2019 au Directeur général du Fonds spécial routier, ses attentes listées dans la plateforme revendicative.  « Malgré tout cela, aucune suite n’a été donnée aux préoccupations des travailleurs », déplore la coordination des comités CGT-B des péages.


Déterminée à aller en grève, elle compte à travers ce mouvement d’humeur attirer l’attention de l’autorité compétente et « lutter pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents du Fonds spécial routier du Burkina ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut