International › APA

Les chrétiens catholiques célèbrent, dans la ferveur, la montée de la mère du Christ au Ciel

Pas d'image

A l’instar de tous les chrétiens catholiques du monde, les fidèles ivoiriens célèbrent, ce mercredi, la fête de l’Assomption qui consacre la montée de la Vierge Marie, mère
du Christ au ciel.Selon le théologien Bernard Oka Kouadio, enseignant dans une université privée d’Abidjan, la fête de l’Assomption est une «solennité » à la gloire de Marie, « cette vierge qui a enfanté, Jésus Christ, le fils unique de Dieu ».

L’enseignant explique que l’Assomption, dérivé du verbe latin «ascender » qui signifie monter ou s’élever a fait place à « Ascension» mais dans la connotation de  « assumere » qui veut dire enlever, assumer en latin.

« Vous comprendrez comme l’a rappelé le Pape Pie XII en 1950 que l’immaculée Marie, toujours Vierge  a été élevée  en corps et âme à la gloire céleste, après sa vie terrestre. Par cette fête, Dieu permet à une de ses créatures de venir à lui. Cette créature est vénérée par les Catholiques », a indiqué M. Oka.

Ainsi, dans la nuit de mardi à mercredi, les fidèles catholiques ont convergé  par milliers vers le Sanctuaire Marial d’Attécoubé (Ouest d’Abidjan) pour exprimer, toute la nuit,  leur croyance et célébrer l’élévation de la Vierge Marie auprès de son fils, Jésus-Christ. Ce fut également le moment pour les fidèles de faire des témoignages sur les grâces reçues de la Vierge Marie.

Des sans-emploi qui ont trouvé un premier emploi aux femmes stériles qui ont connu la joie d’enfanter en passant par des guérisons miraculeuses, chacun a tenu à glorifier et magnifier  « Marie » selon les grâces reçues.


« C’est également la veillée pour transmettre nos intentions à la mère de Jésus pour les faire monter à son fils afin que ces vœux soient exaucés. C’est vraiment une joie de la célébrer », se réjouit Adèle Koko, venue de la Paroisse Sainte-Rita de Yopougon.

« Elle monte au ciel avec nos vœux pour la paix en Côte d’Ivoire, pour que nous nous aimons les uns et les autres », ajoute Frédéric Yapi de la paroisse St-André de la même commune.

Au cours de cette ambiance spirituelle, les bénédictions sont formulées pour le pays « afin que maman Marie intercède auprès de son fils pour épargner, désormais,  la Côte d’Ivoire de toutes sortes de calamités après les derniers événements meurtriers de 2011 », renchérit Honoré Kouassi Kouadio.

Mercredi, c’est aux sons des fanfares que les fidèles catholiques ont célébré la fête, à proprement dire, dans les différentes paroisses comme à la Paroisse St-Mathieu de Niangon où le Curé leur a rappelé qu’« à l’image de la mère de Jésus, chaque chrétien doit consacrer sa vie sur terre à la foi en Dieu ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut