International › APA

Les DRH des ministères publics ivoiriens formés sur la gestion prévisionnelle des emplois

Les Directeurs des ressources humaines (DRH) des ministères publics ivoiriens ont été formés jeudi sur la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) afin de renforcer les capacités des agents et fonctionnaires de l’Etat.Cette formation a été organisée par la Direction du Programme de Gestion des politiques économiques  (GPE) d’Abidjan dénommée Programme GPE-Abidjan, à son siège à Cocody, une commune huppée dans l’Est d’Abidjan.

Moussa Dembelé, expert en gestion des ressources humaines, a exhorté les DRH à l’utilisation d’outils modernes de gestion des ressources humaines telle la GPEC, tout en relevant la nécessité de renforcer les capacités des agents face aux défis futurs du développement. 

La Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences vient en réponse à la prévision des métiers dans les entreprises privées, publiques et/ou parapubliques afin d’anticiper sur les changements, et permet de développer les compétences des salariés afin d’améliorer leur employabilité.

Cet outil innovant, dira-t-il, lie notamment les actions des ressources humaines au déploiement de la stratégie de l’organisation et vise l’anticipation des besoins futurs (emplois, compétences, outils opérationnels) ainsi que l’implication des employés dans leur relation de travail. 

La GPEC se veut un outil permettant à l’organisation de projeter les activités et prérogatives de Gestion des ressources humaines dans le temps, tout en incitant les praticiens RH (ressources humaines) à dépasser les problématiques du quotidien. 

Dans ce contexte, le directeur du Programme GPE-Abidjan, le professeur agrégé en économie Mama Ouattara, a fait savoir les possibilités qu’offre le Programme GPE-Abidjan pour le renforcement des capacités de leurs collaborateurs.


La direction du Programme GPE-Abidjan envisage de mettre en place un « partenariat » avec les DRH des ministères publics afin de renforcer les compétences des agents selon les standards internationaux et améliorer leur capacité administrative, a indiqué M. Ouattara. 

L’administration étant pour les Etats, une arme indispensable, dans un contexte de compétition mondiale, le Programme GPE-Abidjan veut ainsi outiller  le secteur public ivoirien en vue d’impulser davantage son efficacité pour mieux répondre aux attentes des citoyens. 

Cela devrait permettre un management public moderne au service d’une croissance inclusive et au secteur public de porter les réformes administratives telles que la bonne gouvernance, la dématérialisation des finances publiques et le renforcement des capacités humaines.  

La modernisation de l’administration publique par le renforcement des capacités humaines, constitue d’ailleurs un choix stratégique du gouvernement ivoirien pour accompagner tous les chantiers économiques, politiques et institutionnels que connait le pays. 

Pour contribuer à la réalisation de cet objectif, la Direction du Programme GPE-Abidjan projette mettre en place une « plateforme de collaboration » entre le GPE-Abidjan et les Directeurs des ressources humaines de l’administration publique ivoirienne.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut