International › APA

Les enseignants guinéens maintiennent leur mot d’ordre de grève

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a, au sortir de son assemblée générale, déclaré qu’il maintenait son mot d’ordre de grève, ajoutant qu’il n’excluait pas d’exiger le licenciement de ceux qui, au sein de l’administration, intimident les enseignants grévistes.« Face aux manœuvres dilatoires orchestrées par les autorités gouvernementales, nous invitons tous les enseignants de Guinée à resserrer les rangs et à être très vigilants pour que, massivement le lundi, ils continuent à observer le mot d’ordre de grève et le maintenir jusqu’à l’obtention d’un certain montant par rapport aux 8 millions que nous avons revendiqués et pour lesquels nous avons déclaré c’est négociable », a notamment affirmé le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah, dans une adresse à la presse, samedi.

Réagissant aux menaces du gouvernement de suspendre le salaire des grévistes, voire de les remplacer, Aboubacar Soumah a déclaré : « Nous demandons aux responsables administratifs qui sont en train de proférer des menaces à l’endroit de nos enseignants à l’intérieur du pays comme à Conakry, de bien vouloir se ressaisir. Faute de quoi nous allons demander leur départ ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut