International › APA

Les étudiants ivoiriens exhortés à éviter les anti-valeurs et « les raccourcis »

Face aux anti-valeurs constatés en milieu estudiantin, les étudiants ivoiriens ont été exhortés, le 12 décembre 2021, à éviter « les raccourcis », à l’occasion d’une « Journée d’accueil des nouveaux bacheliers », tenue à PK 18.

Cette journée, organisée par l’Union Fraternelle pour l’Action et la Bienfaisance (Ufab), une ONG ivoirienne, a célébré certains de ses membres à travers une cérémonie, autour du thème « Les secrets du succès de la vie estudiantine et professionnelle ». 

En sa qualité de parrain, M. Soiliho Grambouté, chef de Cabinet au ministère du Budget et du portefeuille de l’Etat, a invité les étudiants à s’attacher au travail et à éviter « les raccourcis » dans les études et dans la vie.

 « Formez-vous, améliorez vos compétences, soignez vos comportements, et évitez les raccourcis », a conseillé M. Soiliho Grambouté, indiquant que « la vie, c’est d’abord le temps. Et le temps nous appartient tous ». 

« Si vous travaillez et que vous avez les compétences, les opportunités viendront à vous », a ajouté le parrain, qui a mis son auditoire en garde, notamment les étudiants, contre le choix de la facilité qui conduit au « broutage », l’anarque sur Internet.  

Le conférencier, Daouda Ballo, a également invité les étudiants au travail et à s’éloigner des anti-valeurs. Pour lui, ils devront avoir des modèles et des personnes qui les inspirent sur le chemin du bien. Car, aujourd’hui il y a « trop d’anti-valeurs que les jeunes copient ».  

Selon M. Ballo, le chef du Service Actes et Sigfae au ministère de la Fonction publique, l’étudiant doit avoir un objectif d’étude pour se donner des chances de succès. Et, pour atteindre ses objectifs, il doit avoir comme référence des personnes qui ont réussi dans leurs études.  


Il a toutefois prévenu que le succès ne viendra pas sans difficultés. Mais, « on ne fuit pas, on affronte la difficulté et on travaille pour s’en sortir. Les difficultés ne doivent pas être l’objectif, il faut les surmonter ».   

Poursuivant, le conférencier a mis les étudiants en garde contre les dérives du monde universitaire avec la mauvaise gestion de la liberté que ce milieu leur offre, tout en les invitant à se conformer aux enseignements de l’islam qui prône les valeurs.  

 « Vous ne devez pas être là où on casse, là où on triche », a-t-il insisté. De son côté, le président exécutif de l’Ufab-ONG, Inza Bamba, a exhorté l’assistance à prendre comme modèles, le parrain et le conférencier dont les « parcours sont motivants ».

« Ils sont une source de motivation pour nous, les plus jeunes. Tant par leur acharnement au travail, leur résilience face à l’épreuve, que leur statut professionnel aujourd’hui « , a-t-il justifié. 

L’Organisation non gouvernementale Ufa intervient dans le domaine social, notamment la santé et l’éducation en accompagnant ses membres dans les études, afin de cultiver les valeurs du mérite et de l’excellence. 


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut