International › APA

Les hydrocarbures, sujet dominant dans la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais, reçus lundi à APA, traitent essentiellement de l’implication de la diaspora sénégalaise, principalement des experts en hydrocarbures, dans la réflexion sur l’exploitation de ces ressources naturelles.Le Soleil annonce que « l’Etat implique les experts sénégalais d’ici et d’ailleurs » dans l’exploitation pétrolière et gazière. Ces spécialistes travaillent, pour la plupart, en France, en Arabie Saoudite, au Qatar et au Gabon.

Dans les colonnes du quotidien national, Makhtar Cissé, le ministre du Pétrole et des Energies a vanté « les mérites d’un retour à la mère patrie », non sans soutenir que « les initiatives et actions liées à ce secteur impliquent l’engagement de tous dans la mesure où ces ressources naturelles appartiennent au peuple sénégalais ».

EnQuête renseigne qu’ « une vingtaine de Sénégalais de la diaspora ont été reçus par le président de la République Macky Sall, samedi (dernier), pour consulter leur avis sur les grandes orientations politiques de l’exploitation des hydrocarbures ».

Cité par ce journal, Tidiani Niass, un Sénégalais travaillant à la Saudi Aramco, la plus grande compagnie mondiale d’hydrocarbures, a estimé que « les fondamentaux sont déjà en place et le Sénégal devra transformer l’essai ».

A en croire Sud Quotidien, les experts pétroliers et gaziers ont émis des « réserves » par rapport au « développement fast-track du Sénégal » grâce aux ressources naturelles. En effet, rapporte ce journal, « ils ont invité le gouvernement à tenir le bon discours aux (citoyens) parce que le Sénégal ne deviendra pas l’Arabie Saoudite, l’Australie (ou encore) le Qatar d’ici 30 ans ».

De son côté, L’Observateur exhume l’affaire Petro-Tim en notant « un statu quo » dans le dénouement. Selon ce quotidien, « depuis l’audition d’Aliou Sall, maire de Guédiawaye (banlieue dakaroise), le 25 novembre dernier, aucun acte n’a été posé. Les deux options qui restent au Doyen des juges d’instruction sont un non-lieu ou une commission rogatoire ».

Dans une enquête intitulée « Le scandale énergétique de 10 milliards de dollars (5855 milliards F CFA) », la British Broadcasting Corporation (BBC) a révélé qu’Aliou Sall aurait permis à Frank Timis, un homme d’affaires roumano-australien, de décrocher des contrats pétro-gaziers au Sénégal moyennant des rémunérations indues, c’est-à-dire 25.000 dollars (14,6 millions F CFA) par mois et pendant cinq ans.


Cela ferait un pactole de 1,5 million de dollars (878 millions F CFA) versé à Aliou Sall. De plus, l’ancien Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est soupçonné d’avoir reçu des pots-de-vin s’élevant à 250.000 dollars (145 millions F CFA) via sa société Agitrans.

Sur un tout autre sujet, Le Quotidien se fait l’écho de « l’échec » des négociations entre le gouvernement et le G7 (les sept syndicats d’enseignants les plus représentatifs). Poursuivant, ce journal fait remarquer que cette rencontre « n’a pas permis de lever les menaces qui pèsent sur l’année scolaire. (Il n’y a pas eu), d’avancées majeures, samedi dernier, alors que les syndicats prévoient de dérouler leur deuxième plan d’actions ».

WalfQuotidien en conclut que c’est « l’impasse » puisqu’ « une solution n’a pas été trouvée sur le processus de matérialisation des accords signés en 2018 ».

Sous le titre « Un compte à rebours en sons et lumières », Le Soleil informe que « c’est parti pour le décompte des 1000 jours qui nous séparent des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) Dakar 2022 ».

D’après L’AS, le Sénégal qui va accueillir ces joutes de la jeunesse mondiale est « dans le bon couloir ». Dans ce journal, Mamadou Diagna Ndiaye, le président du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) a assuré que « le Sénégal sera dans les délais ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut