International › APA

Les journaux maliens se focalisent sur la liste provisoire des candidats à la présidentielle

La proclamation provisoire de la liste des candidats à la présidentielle du 29 juillet publiée ce weekend par la cour constitutionnelle est le sujet le plus commenté par les quotidiens maliens de ce lundi qui s’intéressent également aux attaques conte la force du G5 Sahel.‘’Proclamation par la cour constitutionnelle de la liste provisoire des candidats à la présidentielle du 29 juillet : Cheick Modibo Diarra (ancien premier ministre), maitre Mountaga Tall, Choguel Maiga, Hamadoun Touré, Yeah Samaké parmi les 14 recalés, » écrit en manchette le quotidien l’Indépendant. En première analyse, le journal indique que ‘’cette décision de la cour jette le discrédit sur la capacité de ses candidats à se positionner lors du scrutin du 29 juillet, même s’ils disposent de quelques jours encore pour faire appel. »

‘’Présidentielle du 29 juillet : Choguel Kokalla Maiga, Cheick Modibo Diarra, Hamadoun Touré, Mountaga Tall…provisoirement disqualifiés, » tempère le quotidien l’Indicateur du renouveau.

Le quotidien le Républicain liste quelques motifs du rejet de ces candidatures : ‘’le non paiement de la caution exigée (25 millions de FCFA) par la loi, comme le cas de Rakia ALPHADI épouse GANFOUD, le manque ou défaut de parrainage de députés ou d’élus communaux. Selon la Cour, la candidature de Niankoro Yeah Samaké a été invalidée suite à l’irrégularité de son casier judiciaire (qui n’est pas signé par le greffier en chef) et celle de sa liste de soutiens en commune V du District de Bamako. »

L’Indicateur du Renouveau affiche la liste des 17 candidats retenus dont le président Ibrahim Boubacar Keita, candidat à un second mandat : ‘’Boubacar Keita, Aliou Diallo, Housseini Amion Guindo, Mamadou Oumar Sidibé, Soumaïla Cissé, Dramane Dembélé, Moussa Sinko Coulibaly, Modibo Koné, Daba Diawara, Mamadou Diarra, Mohamed Ali Bathily, Modibo Sidibé, Modibo Kadjoké, Adama Kane, Kalfa Sanogo, Mme Djénéba Ndiaye, Oumar Mariko. »


Les attaques dans le centre et le nord du pays ce weekend sont aussi un sujet de préoccupation des confrères. ‘’Retour spectaculaires des forces du mal, » titre le journal le Sursaut. Il rappelle qu’après ‘’l’attaque vendredi contre le quartier général de la force conjointe du G5 sahel vendredi, c’était le tour, dimanche, de la force française Barkhane d’essuyer une explosion. »

‘’4 civil tués, 31 blessés dont huit militaires de Barkhane, » indique le journal l’Indépendant. L’Indicateur du renouveau, lui, s’appesantit sur celle qui a visé le quartier général de la force conjointe du G5 sahel, faisant un bilan de 2 soldats tués.

‘’Le timing est loin d’être anodin pour les assaillants du GSIM : à près d’un mois de l’élection présidentielle au Mali et à trois jours du sommet de l’UA à Nouakchott où le président français est attendu, » écrit le journal.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut