International › APA

Les législatives alimentent la presse béninoise

Pas d'image

Les journaux béninois parus ce mercredi s’intéressent à l’organisation des législatives, plus particulièrement à l’interprétation de l’article 242 du Code électoral relatif à la clé de répartition des sièges au parlement.Fraternité annonce que « la clé de répartition et d’attribution des sièges (est) dévoilée » par la Commission électorale nationale autonome (Cena). L’Evénement Précis indique, lui, que « la Cena met fin à la polémique et clarifie les 10 % ».

En effet, ce journal rapporte une décision de la Cena pour qui, « sont éligibles à la répartition des sièges, soit les listes ayant recueilli au moins 10 % des suffrages valablement exprimés au plan national lorsque leur nombre est inférieur à 4, soit toutes les listes admises sont éligibles, lorsque aucune d’entre elles n’a recueilli au moins 10 % des suffrages valablement exprimés ».

A en croire Le Matin, « la Cena lève tout quiproquo ». D’après La Presse du Jour, « l’attribution des sièges aux différentes listes s’effectue selon le système du quotient électoral ». Pour ce faire, le nombre de suffrages exprimés est divisé par le nombre de siège à pourvoir pour obtenir le quotient électoral de la circonscription électorale.


Le Matinal en conclut que « la Cena éteint la polémique », non sans évoquer « les caractéristiques du quitus fiscal authentique ». Selon un communiqué de la Direction Générale des Impôts (DGI) publié par L’Evénement Précis, le quitus fiscal authentique vise à éviter que les candidats aux législatives ne présentent de « fausses pièces lors du dépôt de leurs dossiers ».

Pour sa part, Béninois Libéré informe que « la DGI met en garde fraudeurs et complices ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut