International › APA

Les manifs des pêcheurs saint-louisiens en exergue dans la presse sénégalaise

Les manifestations, hier à Saint-Louis (nord), des pêcheurs réclamant des licences de pêche devant leur permettre d’opérer dans les eaux mauritaniennes, se paient la Une des quotidiens sénégalais reçus mercredi à APA.« Saint-Louis-La révolte des pêcheurs », titre Walf Quotidien qui fait « le bilan d’une journée noire ».

Faisant état d’ « intifada à Guet-Ndar », le journal EnQuête note des « véhicules brûlés et plus de 5 policiers blessés ».

« Affrontement entre pêcheurs et policiers pour des licences de pêche-Mardi de feu à Guet-Ndar (quartier saint-louisien des pêcheurs) », titre L’As, notant une voiture 4×4 calcinée, des pneus incendiés et 30 blessés.

Selon nos confrères, le siège de la Société nationale d’électricité (Senelec) et le centre de documentation de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) ont été vandalisés. « L’arraisonnement de trois pirogues de pêche a mis le feu aux poudres », explique L’As.

« Mardi de feu à Saint-Louis », renchérit Vox Populi qui parle de « violence barbare à Guet-Ndar », où « les pêcheurs sèment le chaos à cause des licences de pêche ».

« Manif’ pour des licences de pêche-Ndar en flammes. Une dizaine de policiers blessés. Les pêcheurs saccagent le siège de l’OMVS et d’autres édifices », détaille Le Quotidien.


L’Observateur sort de ce cadre et enquête sur la construction de l’université Amadou Makhtar Mbow de Diamniadio, titrant : « Macky Sall-Bictogo, le deal a mal tourné ».

Ce journal parle également de l’épidémie de coronavirus et plonge dans « le quotidien des étudiants sénégalais mis en quarantaine à Wuhan (Chine) ». « On mène une vie de bagnards », confie l’étudiant Mbacké, là où son camarade Mamadou ajoute : « J’en ai de la rancune d’être né Sénégalais. Je ne pense pas revenir en Chine si j’arrive à m’extraire d’ici ».

A propos de ces Sénégalais « piégés à Wuhan » dont le président Macky Sall a dit que Dakar n’a pas les moyens de les rapatrier, EnQuête les considère comme des « orphelins de la République » car, « contraints de rester dans le couloir de la mort » de cette ville, épicentre de l’épidémie du coronavirus.

« Les 13 Sénégalais attendent stoïquement la délivrance », écrit EnQuête, dans lequel journal, Coulibaly, père d’un étudiant estime que « le président n’est pas infaillible ; il a été trompé ».

Le Soleil consacre sa Une à la chirurgie cardiaque et note « le grand bond en avant du Sénégal », faisant économiser ainsi 7 milliards f cfa sur les évacuations sanitaires.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut