International › APA

Les médias ivoiriens appelés à ne pas diffuser les informations «non certifiées» sur le coronavirus

L’Autorité nationale de la presse (ANP), l’organe de régulation des médias en Côte d’Ivoire, a enjoint jeudi la presse ivoirienne à mettre un terme à la diffusion des informations « non certifiées» sur la maladie à coronavirus dont neuf cas ont été officiellement confirmés dans le pays.Le président de l’ANP a regretté que des informations relatives au traitement de la maladie à coronavirus circulant sur les réseaux sociaux sont reprises dans certains journaux alors que « ces supposés prophylaxies n’ont jamais été attestées par la communauté scientifique médicale ».

« (…) L’ANP en appelle donc  au sens de la responsabilité sociale des rédactions face à cette maladie contagieuse et mortelle et les enjoint à mettre un terme à la diffusion de ces informations non certifiées qui en rajoutent à la psychose généralisée perceptible chez les populations », a indiqué Samba Koné, le président de cette institution dans un communiqué transmis à APA. 

Selon M. Koné, le seules mesures de prévention et de traitement connues à ce jour et dignes d’être portées à la connaissance du public sont celles indiquées par l’Organisation mondiale de la santé et le ministère de la santé et d’hygiène publique.


Lundi dernier, le gouvernement ivoirien a pris 13 mesures visant à lutter contre la propagation de cette maladie dans le pays qui enregistre neuf cas confirmés. Le bilan mondial de la maladie à coronavirus à ce jour fait état de plus de 9000 morts et près de 220 000 cas d’infection.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.03.2021

L’Île de Gorée : le site touristique du Sénégal par excellence.

En effet, sa réputation n'est plus à faire. Cette île au large des côtes du Sénégal (pas très loin de Dakar) a longtemps été centre…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut