InternationalAPA




Les pasteurs togolais vent debout contre un «Messie autoproclamé»

Le Syndicat des pasteurs « We are one » (nous sommes un, en anglais) du Togo (Synpawaoto) a fermement condamné…

Le Syndicat des pasteurs « We are one » (nous sommes un, en anglais) du Togo (Synpawaoto) a fermement condamné l’initiative d’un de leurs compatriotes consistant à s’autoproclamer « le Messie ».« Nous demandons au corps du Christ de ne pas considérer cette folie d’apostasie et les individus mécréants et rebelles qui ne sont autres que des antéchrists qui veulent semer la confusion et la zizanie dans la population pour éteindre la flamme de la foi chrétienne », a déclaré le Révérend Pasteur Dominique Koffi Totcha, Secrétaire général du Synpawaoto lors d’une conférence de presse jeudi à Lomé.

Pour cette association, qui annonce d’ores et déjà une action en justice contre le « soi-disant Messie » et ses « annonciateurs », il s’agit là d’un « phénomène dangereux » basé sur des « interprétations erronées de la Bible », et d’un acte « irresponsable constituant une tentative de déstabilisation et de corruption morale des paisibles citoyens ».

Un groupe d’hommes et de femmes avait, lors d’une rencontre avec presse, lundi dernier, présentait un Togolais répondant au nom de Johanès comme le « nouveau Messie » qui viendrait accomplir la prophétie selon l’Apocalypse.