International › AFP

Les personnalités anti-Trump visées par des colis suspects

Des colis contenant des engins explosifs ont été adressés ces derniers jours à plusieurs personnalités américaines, qui ont en commun une opposition affichée ou supposée à Donald Trump. En voici la liste.

– George Soros

Le financier est un grand donateur démocrate. Il a récemment été accusé par Donald Trump d’avoir soutenu des militants qui manifestaient contre le juge conservateur que le président avait nommé à la Cour suprême.

Le milliardaire juif, d’origine hongroise, est devenu la cible des complotistes et nationalistes en Europe et aux Etats-Unis.

Des conservateurs ont par ailleurs accusé M. Soros de soutenir financièrement des milliers de migrants d’Amérique centrale qui ont l’intention d’entrer aux Etats-Unis.

– Hillary Clinton

L’ancienne secrétaire d’Etat de Barack Obama a été la candidate démocrate opposée à Donald Trump à la présidentielle de 2016. Son adversaire républicain l’a depuis affublée du surnom « la crapule ».

– Barack Obama

L’ancien président démocrate est fréquemment critiqué par son successeur à la Maison Blanche, mais l’animosité entre les deux hommes remonte à bien avant l’entrée en politique de Donald Trump.

L’ex-homme d’affaires a longtemps soutenu que M. Obama n’était pas né aux Etats-Unis. En retour, M. Obama s’est ouvertement moqué de M. Trump en 2011 lors d’un fameux dîner des correspondants à la Maison Blanche.

– Eric Holder

Ce juriste démocrate a été le premier Noir à occuper le poste de ministre américain de la Justice, sous le premier mandat et une partie du second mandat de Barack Obama.


– John Brennan

Cet ancien chef de la CIA, de 2013 à 2017, s’est montré très critique envers Donald Trump, qui a révoqué en août l’habilitation secret défense de cet ex-proche conseiller de Barack Obama. Il intervient parfois sur la chaîne CNN, au bureau new-yorkais de laquelle a été envoyé le paquet possiblement piégé.

– Maxine Waters

La députée noire démocrate de Californie a été très critiquée en juin par des républicains après avoir appelé les Américains à confronter et harceler les membres du gouvernement Trump dans tous les endroits publics. M. Trump l’a traitée de « folle » dans plusieurs tweets.

– Debbie Wasserman Schultz

Cette ex-présidente du comité national du parti démocrate, proche de Hillary Clinton, figure comme expéditrice sur les colis suspects envoyés. La représentante de Floride, juive, a longtemps été la cible de la frange antisémite de l’extrême-droite américaine. M. Trump a utilisé à son sujet les expressions suivantes: « hautement névrosée » et « surfaite ».

– Robert De Niro

L’acteur est l’un des artistes américains les plus remontés contre le président républicain. Lors de la cérémonie des Tony Awards, les récompenses de Broadway, en juin dernier à New York, il avait lancé un retentissant « J’emmerde Trump ».

– Joe Biden

L’ancien vice-président de Barack Obama est régulièrement cité comme possible candidat démocrate à la présidentielle de 2020. Donald Trump l’a qualifié de « fou » et de « faible mentalement et physiquement ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut