International › APA

Les quotidiens sénégalais à fond sur l’arrestation des présumés meurtriers du gendarme Tamsir Sané

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus ce jour à APA traitent pour l’essentiel de l’arrestation des présumés meurtriers du commandant de brigade, l’adjudant-major Tamsir Sané tué vendredi dernier lors du braquage du bureau de poste de Koumpentoun, situé 347 km à l’est de Dakar.« Fin de cavale pour les meurtriers du major Sané », barre à sa Une Le Témoin avant de souligner que « moins d’une semaine après le meurtre du commandant de brigade de Koumpentoun, la Gendarmerie a mis la main sur le gang ».

Le quotidien national Le Soleil précise que ce sont « 19 personnes (qui) ont été interpellées, hier, dans différentes localités, selon un communiqué du haut commandement de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire, le général de division Cheikh Sène ».

Sous le titre « Les secrets d’une traque », Enquête revient sur « comment la gendarmerie a décapité le gang » et arrêté un à un les auteurs du braquage raté qui a occasionné la mort du Major Tamsir Sané.

Selon L’Observateur, le département de Koumpentoum « a été passé au peigne-fin » après l’attaque de son bureau de poste. « Une opération qui a porté ses fruits avec l’arrestation », tôt jeudi, « des présumés braqueurs, avec à leur tête, Idrissa Sow alias +Peulh bou rafet+ à Méréto », rapporte le même journal.

Les quotidiens sénégalais sont par ailleurs revenus sur « l’affaire des 94 milliards » relative à un problème foncier ayant conduit à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire, laquelle « blanchit Mamour Diallo », l’ancien directeur des Domaines, une des personnes citées dans cette affaire.

A ce propos, L’Observateur signale que la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire dite des 94 milliards de FCFA, installée depuis le 15 février dernier, « a déposé son rapport sur le bureau de l’Assemblée nationale », lequel « a (..)  blanchi l’ancien directeur des Domaines, Mamour Diallo, de détournement de deniers publics ».


Et le Quotidien renchérit en ces termes : « Le rapport d’enquête parlementaire a conclu qu’il n’y a pas eu de détournement de deniers publics dans le dossier du TF 1551/R. Et c’est l’ancien directeur des Domaines qui est lavé. C’est aussi Ousmane Sonko qui a tout faux ».

Ousmane Sonko, député et leader de PASTEF (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité), avait accusé de hauts responsables des domaines d’avoir détourné 94 milliards de francs CFA dans cette affaire d’indemnisation foncière, un vieux contentieux entre des familles de la communauté léboue et l’Etat au sujet d’un terrain à Rufisque, commune située à la sortie de Dakar.

M. Sonko, un ancien fonctionnaire des Impôts radié de la Fonction publique, a refusé de répondre à la convocation de la commission d’enquête parlementaire.

Il a dit avoir en revanche déposé une plainte dans cette affaire et écrit à l’Inspection générale d’Etat (IGE) et à l’OFNAC, l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut