International › APA

Les quotidiens sénégalais célèbrent le sacre de Sadio Mané aux CAF Awards 2019

Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA traitent essentiellement du sacre, hier en Egypte, du leader technique des Lions du pays de la Teranga, Sadio Mané, élu meilleur joueur africain de l’année 2019.« Sadio Mansa d’Afrique » ; « Sadio Mané roi d’Afrique » ; « Le roi Lion » ; « Le sacre du +Jatto+ » ; « Mané-fique » ; « L’apothéose » chantent en chœur les journaux Le Quotidien, L’AS, L’Observateur, Le Soleil, Libération et EnQuête.

« Cette fois-ci c’est la bonne », s’exclame le premier journal soulignant qu’« Après quatre défaites dans les dernières années, Sadio Mané, attaquant de Liverpool, a été élu Joueur africain de l’année. Il devance Riyad Mahrez et Mohamed Salah ».

« Sans surprise, le trophée du Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur africain de l’année est revenu à Sadio Mané. (…) Un titre qui vient récompenser la belle saison du joueur formée à Génération Foot (Sénégal), affirme le second.

L’Observateur consacre quant à lui quatre pages sur cette consécration du natif de Bamabali (400 km au Sud de Dakar) et revient sur « Les coulisses d’un sacre ; L’histoire jamais racontée de Sadio Mané à Mbour » avant de donner la parole à « Bernard Serin et Thierno Seydi  (qui) racontent l’incroyable épisode qui a changé sa vie (celle de Sadio Mané) ».

Rappelant que « Sadio Mané (est désormais) sur le toit de l’Afrique », le quotidien national Le Soleil raconte que « Le village natal du Ballon d’Or africain 2019, Bambali, n’a jamais connu l’ambiance vécue hier, suite à la consécration de son fils ».


« Dès que le nom de Sadio Mané a été prononcé, la foule qui avait envahi la maison du lauréat se déchaîne : les battements de tam-tam deviennent plus stridents, les sons dérangent les oiseaux nichés sur les arbres et bravant le froid, les fans club rivalisent d’ardeur dans les manifestations de joie », relate notre confrère.

« 18 ans après El Hadj Diouf, l’enfant de Bambali a été sacré, hier, Ballon d’Or africain 2019 », note Libération qui donne la parole à l’imam de la mosquée de Liverpool qui salue en ces termes le sacre du protégé d’Aliou Cissé : « Il le mérite, Sadio Mané symbolise la modestie, il nous aide même à nettoyer les toilettes ».

« Un sacre tant attendu et bien mérité a sanctionné une année 2019 exceptionnelle pour l’ailier sénégalais Sadio Mané. Un trophée individuel qui pourrait marquer le tournant d’une carrière à faire passer au palier supérieur. A Liverpool ou ailleurs », soutient EnQuête.

Avec cette consécration, le quotidien spécialisé Stades qui salue « Le Ballon d’Or du grand bosseur », souligne que « Sadio Mané devient le deuxième Sénégalais Ballon d’Or africain après El Hadj Diouf (2001-2002) ».  


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut