International › APA

Les recommandations du Congad pour un dialogue productif sur le pétrole

Le Conseil des organisations non gouvernementales d’appui au développement (Congad) a affiché, dans un communiqué parvenu lundi à APA, ses attentes pour une « bonne organisation » du dialogue national sur la gestion des ressources pétro-gazières du Sénégal, prévu mardi à Dakar, afin de déboucher à des « résultats fructueux ».« Durant cette réunion, la meilleure approche (à notre avis) serait de procéder d’abord à un lancement du dialogue national à la date du mardi 12 juin et conduire ensuite, pour la période à venir, des concertations décentralisées dans toutes les régions du Sénégal, à travers des commissions qui travailleront suivant un calendrier déterminé, afin de donner à ces échanges un cachet populaire et inclusif », écrit le Congad, annonçant dans la foulée sa décision de répondre favorablement à l’invitation que lui a adressée le président Macky Sall.

Tout au plus, « sur la forme, le Congad espère que l’on ne se limitera pas au recueil de points de vue des participants et s’en tenir à cela ».

Et sur le plan du contenu, le conseil « estime que le point relatif aux organes de gouvernance des ressources gazières et pétrolières mérite d’être abordé. La composition de ces organes devrait être diversifiée sur une base tripartite, à savoir : gouvernement, secteur privé et société civile » a précisé le conseil présidé par Amacodou Diouf.

Ainsi, ces organes « devraient être renforcés du point de vue législatif et réglementaire, de sorte qu’elles puissent prendre des décisions qui seront rigoureusement appliquées », ajoute le Congad.


Le deuxième niveau de réflexion que veut proposer le Congad devrait porter sur les « modalités d’élaboration et le contenu des contrats d’exploitation de ces ressources », en faisant en sorte que les engagements à prendre aient comme soubassement le « respect de principes en faveur du progrès économique et social de notre pays, et qu’ils soient publiés conformément aux règles de gouvernance en vigueur ».

Le troisième niveau de réflexion, « sous réserve d’autres points de vue tout aussi constructifs », devrait porter, selon le Congad, sur la répartition des ressources financières générées par l’exploitation du pétrole et du gaz à travers des canaux transparents et démocratiques.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut