International › APA

Les sujets politiques dominent la Une des journaux ivoiriens

Pas d'image

Les sujets politiques dominent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mardi, sur l’ensemble du territoire national.« Election du bureau du parlement, hier : le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) claque la porte à l’Assemblée nationale », titre le quotidien Le Temps, ajoutant que l’opposition dénonce une violation de la constitution par la majorité présidentielle.

« Les textes (pour l’élection du bureau de l’Assemblée nationale) ne parlent pas de proportionnalité », répond en couverture de Le Patriote, le député Fregbo Basile du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Ce qui fait dire à ce même journal que le PDCI « se ridiculise », là où sur le même sujet, Le Nouveau Réveil attaque le RHDP, qui, comme au Far West, a dicté, sa loi lors de l’élection du bureau de l’Assemblée nationale.  

Tchomba (surnom donné au président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro) désavoue le PDCI et l’opposition et installe son bureau, constate Le Mandat.

D’ailleurs, renseigne Le Jour Plus, voici le commando d’Amadou Soumahoro. Ce journal ajoute que 4 députés PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) ont également été élus à l’issue du vote du bureau de l’Assemblée nationale.


L’Inter s’intéresse pour sa part à « la rude bataille » en cours entre ex-alliés de la coalition au pouvoir pour « le contrôle du Nord » du pays. Ouattara convoque son conseil politique aujourd’hui à Abidjan, au moment où Soro réunit ses lieutenants vendredi à Katiola, titre à ce propos le confrère.

En tournée depuis quelques jours dans le Nord, Soro « déstabilise » Ouattara dans le Nord, estime Le Nouveau Réveil à côté de Le Mandat qui annonce de « grandes décisions » de Ouattara, aujourd’hui, à l’occasion du 1er conseil politique du RHDP.

Soir Info pense savoir de son côté, ce qui va se passer pour le cas de Gbagbo suite à l’expiration de son visa en Belgique.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut