International › APA

L’Etat gabonais a cumulé 454 milliards f cfa d’arriérés de dette en 2018

Pas d'image

Le gouvernement gabonais a publié son rapport trimestriel sur l’état de ses arriérés de dette qui s’élève à près de 454 milliards de FCFA au quatrième trimestre 2018.Ce rapport qui porte essentiellement sur les données des restes à payer de l’administration centrale, concerne les ordonnances émises au profit des entreprises ; les remboursements de crédits de TVA et les restes à payer au titre du service de la dette conventionnée.

A la fin du mois de décembre 2018, les restes à payer cumulés de l’Etat central se chiffrent à près de 88 746 198 991 FCFA, dont 69 579 245 858 FCFA au titre des arriérés et 19 166 953 133 FCFA au titre des instances accumulées.

Quant aux restes à payer au titre des remboursements TVA, ils se chiffrent à 293 059 153 542 FCFA et représentent 65% du montant global des arriérés de l’Etat central. Ces arriérés se chiffrent globalement à 282 708 173 987 FCFA, tandis que les Fonds en route représentent 10 350 979 555 FCFA.

S’agissant de la dette publique conventionnée, ses restes à payer se chiffrent globalement à 72 217 065 734 FCFA et représentent 16% des restes à payer de l’Etat.


La dette intérieure y représente 7 195 007 544 FCFA et la dette extérieure 65 022 058 190 FCFA.

Globalement, les restes à payer de la dette conventionnée se répartissent ainsi qu’il suit : le Fonds en route 30 652 357 378 FCFA et les arriérés 41 564 708 356 FCFA.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut