International › APA

L’exportation du pétrole brut tchadien a rapporté 24 milliards f cfa au Cameroun

La Société nationale des hydrocarbures (SNH) a annoncé, jeudi par voie de communiqué, que 24,36 milliards de francs CFA représentant le droit de transit du pétrole tchadien à partir du pipeline Tchad-Cameroun ont été reversés dans les caisses de l’Etat pour les dix premiers mois de l’année.Pour ce qui est des enlèvements du pétrole brut, l’on a enregistré un volume cumulé de 33,90 millions de barils de pétrole brut, contre 30,052 millions de barils au cours de la même période en 2017.

Des quantités en hausse qui ont entrainé un droit de transit de 24,36 milliards francs CFA contre 22,94 milliards francs CFA pour la même période, l’an dernier.

A en croire l’administrateur directeur général de la SNH, Adolphe Moudiki, par ailleurs président du Comité de pilotage et de suivi des pipelines (CPSP) ces activités qui ont porté sur la surveillance des enlèvements de pétrole brut au terminal Komé-Kribi (KK1) couvrent la période entre le 1er janvier et le 31 octobre 2018.


« Les revenus au titre de droit de transit connaissent ainsi une hausse significative, en raison essentiellement de l’augmentation des quantités de pétrole brut transportées sur la période considérée », précise le communiqué.

En application des dispositions de l’avenant numéro deux de la convention d’établissement de la Cameroon Oil Transportation Company (COTCO), opérateur du pipeline Tchad-Cameroun, le taux du droit de transit a été actualisé le 30 septembre 2018, passant de 1,30 dollar US à 1,32 dollar US par baril, a indiqué le président du CPSP.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut