International › AFP

L’homosexualité dans le monde: de la peine de mort au mariage gay

L’homosexualité, que la Cour suprême indienne vient de dépénaliser, est encore réprimée, voire passible de mort, dans de nombreux pays, alors qu’elle est pleinement reconnue dans d’autres qui reconnaissent le mariage gay.

– Un crime en Afrique –

Sur un continent où une trentaine de pays interdisent l’homosexualité, l’Afrique du Sud fait figure d’exception: le mariage gay est légalisé depuis 2006. L’adoption, la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA) sont autorisées.

Les relations entre personnes de même sexe sont passibles de la peine de mort au Soudan, en Somalie et en Mauritanie. Seuls quelques pays (Gabon, Côte d’Ivoire, Mali, Tchad, Mozambique ou RDC) les ont dépénalisées.

– Répression au Moyen-Orient –

Au Moyen-Orient, Israël se distingue en autorisant l’adoption, mais une loi excluant les couples homosexuels de la GPA a récemment été massivement contestée dans la rue. Le mariage gay n’est pas autorisé, mais reconnu quand contracté à l’étranger.

Le Liban est également plus tolérant en comparaison à d’autres pays arabes, où les homosexuels encourent théoriquement la peine capitale comme l’Arabie Saoudite ou les Emirats arabes unis.

– Evolutions en Asie –

En Asie, où l’Inde vient de dépénaliser l’homosexualité, Taïwan va bientôt être le premier pays du continent à légaliser le mariage gay après un arrêt historique de la Cour constitutionnelle en mai 2017. Le tabou entourant l’homosexualité s’effrite aussi lentement au Vietnam et au Népal.

La Cour suprême des Philippines a entamé en juin un examen des arguments en faveur du mariage gay.

– Europe: les pionniers du mariage gay –

Les Pays-Bas sont en 2001 le premier pays au monde à légaliser le mariage homosexuel. Depuis, quinze pays européens leur ont emboîté le pas: Belgique, Espagne, Norvège, Suède, Portugal, Islande, Danemark, France, Royaume-Uni (hormis l’Irlande du Nord), Luxembourg, Irlande, Finlande, Malte, Allemagne et enfin l’Autriche, qui doit l’autoriser au plus tard en 2019.

Des Etats comme le Danemark (dès 1989), l’Allemagne, la Hongrie, la République tchèque, l’Autriche, la Croatie, Chypre, la Suisse, l’Italie ou la Grèce reconnaissent l’union civile.

La plupart des pays d’Europe de l’Est (Lituanie, Lettonie, Pologne, Slovaquie, Roumanie ou Bulgarie) n’autorisent ni les unions, ni les mariages. L’Estonie est devenue en octobre 2014 la première république ex-soviétique à offrir l’union civile aux homosexuels.


Les Slovènes reconnaissent l’union civile mais ont rejeté en 2015 par référendum le mariage gay. La République tchèque envisage d’instaurer le mariage homosexuel dans son code civil, et pourrait ainsi devenir le premier pays post-communiste à le faire.

En Russie, l’homosexualité était considérée comme un crime jusqu’en 1993 et comme une maladie mentale jusqu’en 1999. Depuis 2013, une loi punit par ailleurs d’amendes et de prison tout acte de « propagande » homosexuelle auprès des mineurs.

A l’ouest, plusieurs pays d’Europe autorisent l’adoption conjointe par les couples de même sexe dans le cadre du mariage ou de l’union civile: Pays-Bas (dès 2001), Danemark, Suède, Espagne, Belgique, France, Royaume-Uni. D’autres, comme la Finlande, l’Allemagne et la Slovénie, autorisent les homosexuels à adopter uniquement les enfants de leur conjoint.

La PMA est autorisée pour les couples lesbiens dans dix pays d’Europe: Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Espagne, Autriche et pays nordiques. Cette mesure est à l’étude en France.

La majorité des pays européens interdisent la GPA. Le recours aux mères porteuses est autorisé, tant qu’elles ne sont pas rémunérées, en Belgique, aux Pays-Bas ou encore au Royaume-Uni. A l’inverse, la Grèce a autorisé en 2014 la GPA avec dédommagement.

– En progression dans les Amériques –

Le Canada a légalisé le mariage homosexuel en 2005. Adoption, PMA et GPA sont également autorisées.

Aux Etats-Unis, il faut attendre juin 2015 pour que la Cour suprême légalise le mariage gay dans tout le pays.

En Amérique latine, quatre pays permettent de telles unions: l’Argentine depuis 2010, l’Uruguay et le Brésil, et enfin la Colombie en 2016.

La ville de Mexico a été, dès 2007, la première en Amérique latine à autoriser les unions civiles avant de légaliser le mariage gay en 2009.

A Cuba, la nouvelle constitution adoptée en juillet définit le mariage comme l’union consentie entre deux personnes, sans préciser le sexe, ce qui ouvre légalement la voie au mariage homosexuel. Un référendum à ce sujet est prévu en février 2019.

En Océanie, mariage gay et adoption sont légalisés en 2013 en Nouvelle-Zélande et en 2017 pour l’Australie.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut